Les taxes sur les carburants injectent plus de 12 milliards de dirhams dans le Trésor public en 9 mois

14 octobre 2022 - 10:30

Le produit de la taxe intérieure de consommation appliquée aux matières énergétiques s’est élevé à 11,9 milliards de dirhams à fin septembre dernier, sans compter le produit de la taxe sur la valeur ajoutée appliquée aux matières énergétiques, qui a connu une augmentation sensible au cours des neuf premiers mois de l’année année actuelle.

La Trésorerie Générale du Royaume, dans son bulletin mensuel relatif aux statistiques des finances publiques, a indiqué que le produit total de la taxe intérieure de consommation appliquée aux matières énergétiques s’élevait à 11,9 milliards de dirhams à fin septembre dernier, contre 12,2 milliards de dirhams par rapport à la même période en 2021.

Le trésor a ajouté dans son bulletin que le produit net de la taxe intérieure de consommation applicable aux matières énergétiques s’élevait à 11,8 milliards de dirhams, calculant les taxes, exonérations et ristournes, qui s’élevaient à 145 millions de dirhams.

En revanche, la taxe sur la valeur ajoutée appliquée aux matières énergétiques a augmenté de 94,1% et aux autres produits de 21,8%.

Le trésor public du Royaume a indiqué que les recettes douanières nettes s’élevaient à 63,1 milliards de dirhams à fin septembre 2022, soit une augmentation de 22,8% par rapport à la même période l’an dernier.

Ces recettes comprennent, selon le bulletin du Trésor, les droits de douane et la taxe sur la valeur ajoutée applicables aux importations, et la taxe intérieure de consommation applicable aux produits énergétiques, avec le calcul des taxes, exonérations et ristournes de 195 millions de dirhams.

Le produit net des droits de douane à fin septembre 2022 a atteint environ 10,4 milliards de dirhams, en hausse de 21,8%, tandis que les produits nets de la taxe sur la valeur ajoutée appliquée aux importations sont passés de 33,3 milliards de dirhams à 40,8 milliards de dirhams.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Opération structurelle d’achat de BdT du 30 janvier: une demande globale de 228 MDH totalement satisfaite (BAM)

Le FMI revoit légèrement à la hausse ses prévisions pour l’économie mondiale en 2023

Pêche: le Maroc, 1er exportateur de la sardine en conserve (Driouich)