SEAF Morocco Capital Partners devient EmergingTech Ventures

14 octobre 2022 - 04:00

La société de gestion SEAF Morocco Capital Partners, détenue depuis sa création en 2018 par la plateforme d’investissement internationale SEAF, annonce un changement de contrôle actionnarial suite au rachat de la totalité de son capital social par l’équipe de gestion et devient désormais EmergingTech Ventures. « La société change ainsi de dénomination sociale pour devenir « EmergingTech Ventures » et s’apprête à enclencher une nouvelle phase dans son développement. Ces changements devront faire l’objet d’un nouvel agrément octroyé par le ministère de l’Economie et des Finances », indique un communiqué d’EmergingTech Ventures. C’est un nouveau virage que prend la société de gestion d’OPCC EmergingTech Ventures (ex-SEAF Morocco Capital Partners). Créée en 2018 en tant que filiale de la plateforme de gestion de fonds basée à Washington DC, SEAF, la société change désormais d’actionnariat à la suite du rachat de son capital social par son équipe de gestion. Celle-ci est composée du trio marocain Mme Meriem Zairi Tlemçani, qui dirige la société depuis sa création, ainsi que de Messieurs Abdelouahid Benlamlih et Sidi Mohammed Zakraoui. La société de gestion a soumis à l’AMMC, pour instruction, un dossier de demande du nouvel agrément précité.

Pour EmergingTech Ventures, ce rachat vient entériner la volonté de poursuivre sa trajectoire de développement en l’inscrivant notamment dans une approche indépendante et régionale. Une indépendance qui permettra tout particulièrement d’accélérer et de renforcer le soutien aux entrepreneurs talentueux marocains et ceux de la diaspora, qui constituent un vivier attractif de projets technologiques à vocation continentale ou internationale.

EmergingTech Ventures se positionne dans la droite ligne d’une nouvelle génération de sociétés de gestion de fonds qui ont la conviction que le Venture Capital doit être mis au service du développement du Royaume et du continent Africain, souligne la même source.

S’il sort du capital de la société de gestion, SEAF restera toutefois un des principaux investisseurs aux côtés d’un tour de table prestigieux de partenaires capitalistiques tels de Tamwilcom (ex CCG), Bank of Africa, Asma Invest, la CMR, et le fonds Wise Venture Capital (USAID). Agritech, Fintech, Health Tech, EdTech… Sept investissements réalisés depuis 2018 dans des secteurs stratégiques

Agréée par l’AMMC, avec un statut de société de placement collectif en capital (SPCC), SEAF Morocco Growth Fund est un fonds OPCC dédié au financement de Startups et des TPMEs innovantes. Le fonds intervient dans les stades de développement « Seed », « Early Stage » et « Venture Capital ».

Le fonds complète ainsi un dispositif de financement de l’innovation qui couvre les besoins de financement des startups marocaines depuis l’amorçage, l’accélération et ce jusqu’à la phase d’expansion. Suite à cette opération de rachat et au changement de dénomination de la société de gestion, l’OPCC changera à son tour de dénomination sociale pour « EmergingTech Ventures Fund I » (EVF I). Un dossier de renouvellement d’agrément de l’OPCC sera soumis à l’AMMC pour instruction.

Créé dans le cadre du « Fonds Innov Invest (FII) », initiative lancée par Tamwilcom (l’ex-Caisse Centrale de Garantie), pour promouvoir l’entrepreneuriat innovant, SMGF a réalisé depuis sa création sept investissements dans des secteurs stratégiques et à fort potentiel de développement : la Health Tech, la Fintech, l’EdTech, l’Agritech et la Cybersécurité.

Avec ses investissements aux actifs technologiques avancés et à fort impact, le fonds a déployé 80% des fonds alloués à l’investissement.

Un tour de table 100% marocain et de nouvelles ambitions régionales…

Avec ce nouveau virage que prend EmergingTech Ventures pour mieux refléter son nouveau statut, l’équipe de gestion continuera à accompagner le développement de son portefeuille actuel, réaliser de nouveaux investissements, préparer des sorties, mais vise également à réaliser la levée d’un nouveau fonds, régional cette fois, pour dupliquer l’expérience marocaine et capitaliser sur son trackrecord.

« Nous sommes fiers du track record que nous avons construit sur le marché marocain et de la projection de nos startups à l’international. En devenant une équipe indépendante, nous répondons aux exigences des investisseurs institutionnels nationaux et internationaux, ce qui nous permettra d’élargir les perspectives de notre levée de fonds, qui est en cours, et de mettre le Maroc sur la carte du Venture Capital régional et continental », a souligné Meriem Zairi Tlemçani, Managing Partner d’EmergingTech Ventures, à l’occasion de cet évènement qui signe une phase nouvelle dans le développement de cette plateforme marocaine d’investissement.

De son côté, le co-fondateur de SEAF, Hubertus van der Vaart, a déclaré par la même occasion que « SEAF est fier du rôle qu’il a joué dans l’incubation de l’équipe marocaine de Venture Capital et des investissements réalisés à ce jour. Nous continuerons à apporter notre aide au fur et à mesure que le portefeuille progresse vers la sortie et nous souhaitons à l’équipe du succès avec le fonds suivant qu’elle prévoit de lever », a-t-il ajouté.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Performance mensuelle : La Bourse de Casablanca dans le rouge en janvier

Hydrogène vert : Une délégation marocaine en Belgique pour examiner les perspectives de coopération et d’investissement

Crédit du Maroc: l’AMMC vise la note d’information relative à l’OPA