Sports

Le Complexe sportif Mohammed VI, « fleuron d’une révolution footballistique marocaine » (média ivoirien)

Le Complexe sportif Mohammed VI est un joyau architectural doté d’infrastructures et d’équipements de pointe pour le développement du football marocain, a écrit un journaliste de l’Agence ivoirienne de presse (AIP) après une visite des locaux de ce giga centre de formation dédié au développement du football situé à Maâmora, dans la banlieue de Rabat.

Au total 150 journalistes africains ont visité, mardi, le complexe Mohammed VI, afin de découvrir les actions menées par le gouvernement et la Fédération royale marocaine de football (FRMF) en vue de challenger l’équipe du Maroc et les clubs, pour la gloire du football dans le Royaume, lit-on dans l’article.

Inauguré par SM le Roi Mohammed VI en décembre 2019, ce berceau d’expertise et de savoir-faire, a été édifié sur un terrain de 29,3 ha, souligne-t-on.

Il abrite des résidences pour l’équipe nationale A (66 chambres et 4 suites), ainsi que pour les équipes nationales U23 (3 blocs d’hébergement d’une capacité de 150 lits), U17 (45 chambres d’une capacité de 80 lits), et pour les gardiens de but (54 chambres d’une capacité globale de 98 lits).

Des footballeuses ayant achevé leur entrainement au Complexe Mohammed VI, le 1er février, note Adrienne Ehouman, qui fait partie d’un groupe de représentants de médias africains qui couvrent la Coupe du monde des clubs (Mondialito) qui se joue actuellement au Maroc.

Et d’ajouter que ce bâtiment comporte également quatre terrains de football en gazon naturel, trois terrains de football en gazon synthétique, un terrain de football couvert, un terrain de football en hybride, une salle de réathlétisation pouvant accueillir des matches de futsal, une piscine olympique en plein air, deux courts de tennis et un terrain de beach soccer.

Le complexe est doté aussi de salles de rééducation, de fitness, de cryothérapie, de clinique, de salle de conférence, d’un ensemble d’infrastructures et d’équipements de pointe, conformes aux standards de la FIFA, afin de permettre aux sportifs d’être dans des conditions optimales pour la joie des populations, ajoute-t-il.

L’ouverture de cet édifice sportif aux équipes étrangères lui permet d’être un levier de développement du tourisme national et de promouvoir le rayonnement international du Royaume, conclut le journaliste.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *