Sports

Le Grand stade d’Agadir « impressionne par son architecture » (média sénégalais)

Inauguré en octobre 2013, le Grand stade d’Agadir, « construit à partir des déblais du site impressionne par son architecture qui, de loin, ressemble à s’y méprendre à une forteresse médiévale construite à flanc de montagne », écrit l’envoyée spéciale de l’agence de presse sénégalaise « APS ».

« Situé sur le piémont des Atlas marocains, à 5 Km du centre-ville, le stade d’Agadir a une capacité de 42 000 places. De l’extérieur, les quatre projecteurs installés aux angles de l’édifice rappellent les échauguettes des forts. D’où cette confusion », relate la journaliste sénégalaise, qui fait partie d’un groupe de représentants des médias africains qui couvrent la Coupe du monde des clubs de la Fifa qui se déroule actuellement au Maroc (du 1 au 11 février).

« Conçu par les architectes marocain et italien, Saâd Benkirane et Vittorio Gregotti, le stade a accueilli la Coupe du monde des clubs de 2013 et plusieurs matchs internationaux du Maroc et d’autres équipes nationales comme le Mali », rappelle le média sénégalais.

« Situé sur la route de l’aéroport international d’Agadir, ce stade moderne s’illustre également par la disponibilité de l’espace qui l’entoure », indique la journaliste de l’APS.

‘’La construction du stade a coûté 100 millions d’euros. Le bâtiment abrite aussi des concerts, des séminaires d’entreprise et des soirées de gala. Les recettes tirées de ces activités sont réinvesties dans la maintenance de l‘édifice qui tourne autour d’un milliard d’euro par an’’, a dit le directeur, Hicham Allouli.

L’infrastructure sportive compte quatre vestiaires football, huit vestiaires pour l’athlétisme et deux vestiaires pour les arbitres. ‘’Pour les vestiaires des joueurs de football, chacun a une capacité de 23 places, mais on projette de l’étende à 28’’, a encore indiqué M. Allouli, cité par l’APS.

Le Grand stade d’Agadir est construit avec deux pelouses annexes, 12 loges VIP, d’une salle de conférence d’une capacité de 200 places, d’une tribune presse de 288 places avec des moniteurs et la couverture wifi.

« Outre la modernité dans l’esthétique, les journalistes accrédités pourront s’inspirer de la vue imprenable sur les montagnes de l’Anti-Atlas (chaîne de montagne au sud-ouest du Maroc) ou la capitale du Souss (qui a pour chef-lieu Agadir) qui s’offre au regard », poursuit l’agence sénégalaise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *