Économie

« Les impériales » 2023: des panélistes débattent des enjeux du e-commerce au Maroc

L’environnement des affaires face aux nouveaux enjeux du commerce digital au Maroc a été au centre des discussions menées, jeudi à Casablanca, lors de panels organisés dans le cadre de la 6ème édition de « Les Impériales ».

Intervenant lors de la 4ème journée de cette édition placée sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, et qui se poursuit jusqu’au 12 mai sous le signe de l’innovation et de la performance « Breaking boundaries : a matter of mindset », les participants aux panels de cette journée ont mis en avant l’importance de la fidélisation des clients et l’implication du top management dans le processus d’accompagnement des changements en tant que leviers de croissance et de compétitivité des entreprises du secteur.

A cet égard, le PDG de Jumia Maroc, Badr Bouslikhane, a mis l’accent sur la nécessité de s’approcher des clients, particulièrement à travers une politique d' »activation terrain », afin de parvenir à vulgariser le concept du e-commerce et à instaurer une culture d’achat en ligne chez les Marocains.

Notant que la plupart des clients de Jumia sont localisés dans les grandes villes, M. Bouslikhane estime que les habitants des petites villes n’ont pas encore construit « une relation de confiance avec internet » et ignorent les avantages du e-commerce, en l’occurrence la possibilité de retourner le produit et de revenir sur la décision d’achat.

Il a dans ce sens mis en relief « l’activation terrain » entamée par son entreprise dans plusieurs villes du Maroc, à l’instar de Khémisset, El Hajeb et Sefrou, pour expliquer le concept du commerce digital à ces communautés, et contribuer, conséquemment, à la lutte contre les disparités territoriales. Dans la même veine, le directeur e-commerce et marketing digital à Marjane Holding, Mehdi Yazidi, a souligné l’impératif d’investir dans la formation et l’accompagnement du capital humain au sein de chaque entreprise en matière des nouvelles technologies pour un meilleur accompagnement des nouvelles exigences et habitudes de consommation.

Et de soutenir qu’il s’agit principalement pour le top management de faire preuve d’implication et d’engagement dans cette nouvelle vision, afin de garantir une transformation réussie.

Évoquant le cas de l’industrie aérienne, la Vice-présidente (VP) e-commerce à Royal Air Maroc (RAM), Saida Najioullah, a mis l’accent sur l’importance de fidéliser les clients dans un contexte marqué par une montée en puissance de la digitalisation du commerce.

Rappelant, à ce titre, le rôle de la pandémie de la Covid-19 dans l’accélération du e-commerce dans le monde, la responsable a souligné l’importance de « la personnalisation » afin de réussir le pari de fidélisation client, notamment dans ce domaine où les prix fluctuent de manière continue, selon les caractéristiques de chaque saison.

La quatrième journée de cette édition, qui invite à explorer l’avenir en valorisant le Maroc en tant que véritable « territoire de marques » aux ambitions illimités, a également été l’occasion de mettre en avant l’importance pour les entreprises de se positionner sur des enjeux sociétaux.

Créée en 2018, l’association « Les Impériales » s’assigne pour objectif de fédérer les efforts d’un large secteur regroupant plusieurs professions, notamment celles de la communication, des médias, du marketing et de la transformation digitale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *