Politique

La Cour constitutionnelle accepte la démission de Moubdii et invite son suppléant à siéger à la Chambre des représentants

La Cour constitutionnelle a accepté la démission de Mohamed Moubdii, membre du Mouvement Populaire, et a déclaré son siège à la Chambre des représentants vacant.

Lors de la séance des questions orales du 6 mai, le secrétaire général de la Chambre des représentants a annoncé que le bureau de la Chambre avait reçu la démission de Mohamed Moubdii, actuellement détenu à la prison d’Okacha.

Moubdii a démissionné après une absence de près d’un an de la Chambre des représentants, en raison de sa détention préventive à la prison d’Okacha à Casablanca. Il est poursuivi pour des accusations de détournement de fonds publics, abus de pouvoir, corruption et falsification de documents privés, commerciaux et officiels.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *