Économie

Les importations de dattes dépassent les 100 000 tonnes… Les plans du ministère de l’Agriculture pour réduire la facture d’importation ont-ils échoué ?

Entre octobre 2023 et mars 2024, le Maroc a importé un total de 103 000 tonnes de dattes, un chiffre presque identique à celui enregistré lors de la saison précédente. Cette quantité dépasse également la moyenne des importations des trois saisons précédentes.

Selon les données d’EastFruit, le Maroc reste l’un des principaux importateurs de dattes, se classant deuxième derrière l’Inde. Toutefois, il est probable que les résultats finaux de la saison actuelle soient légèrement inférieurs à ceux de la saison précédente en raison de l’augmentation de la production locale.

Cette situation est principalement attribuable à deux facteurs : premièrement, une augmentation de 7 % de la production locale de dattes au Maroc en 2023, atteignant 115 000 tonnes selon les estimations du ministère de l’Agriculture ; deuxièmement, parce que le pic des importations de dattes coïncide avec les célébrations du mois de Ramadan, période durant laquelle les volumes d’importation atteignent généralement leur apogée juste avant et pendant le mois.

Étant donné que la date du Ramadan change chaque année, les volumes d’importation de dattes s’adaptent en conséquence. Ainsi, pour la saison 2023/2024, le pic des importations s’est produit en février, ce qui suggère que les mois restants verront probablement une diminution des quantités par rapport à la saison précédente.

Environ 90 % des importations de dattes proviennent de quatre pays : les Émirats arabes unis, l’Égypte, la Tunisie et l’Algérie. Parmi ces pays, les Émirats arabes unis dominent la liste des fournisseurs. Cependant, cette saison, avec le soutien d’une croissance active des exportations totales, l’Égypte pourrait surpasser les Émirats arabes unis sur le marché marocain.

L’Égypte a établi un record d’exportations de dattes vers le Maroc durant la saison 2022/2023 et a déjà dépassé ce record en fournissant 33 000 tonnes de dattes au marché marocain d’octobre 2023 à mars 2024.

Selon les dernières statistiques disponibles, le Maroc a importé l’année dernière un total de 132 000 tonnes de dattes, pour un coût dépassant 2,44 milliards de dirhams, tandis que la quantité importée de ce fruit en 2022 était d’environ 109 000 tonnes, pour un coût estimé à environ 2,14 milliards de dirhams, représentant 31 % du total des dépenses en importation de fruits et légumes.

La production locale de dattes a été affectée par de sévères vagues de sécheresse qui ont frappé le royaume, entraînant une baisse de la production à 108 000 tonnes, alors qu’elle oscillait auparavant entre 145 et 150 000 tonnes.

Il est à noter que le Maroc occupe la 7e place mondiale en production de dattes avec une production annuelle moyenne estimée à 135 000 tonnes, répartie sur 453 variétés, selon le ministère marocain de l’Agriculture.

Le Maroc compte environ 6 millions de palmiers-dattiers et vise à produire 300 000 tonnes de dattes par an d’ici 2030.

À noter que le citoyen marocain est un grand amateur de dattes, consommant en moyenne 7 kilogrammes de ce fruit par an, soit sept fois la moyenne mondiale qui n’est que d’un kilogramme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *