Le gouvernement s'engage à contrôler les marges des compagnies d'hydrocarbures

06 novembre 2018 - 07:36

Le gouvernement s’engage à contrôler les marges de bénéfice réalisées par les compagnies d’hydrocarbures, a affirmé lundi à Rabat le ministre chargé des Affaires générales et de la gouvernance, Lahcen Daoudi. 

L’exécutif n’a pas renoncé à l’adoption du décret sur le plafonnement des prix des carburants « contrairement à ce qui a été rapporté à ce propos », a précisé M. Daoudi en réponse à une question orale à la Chambre des représentants sur » la crise liée à la hausse des prix des carburants » présentée par le groupe istiqlalien de l’unité et de l’égalitarisme.

Le ministre a assuré que le gouvernement a préféré prend son temps avant la publication de ce décret suite à la décision des compagnies de baisser les prix pour atteindre les niveaux enregistrés en 2015. Le gouvernement considère que « l’application des mesures visant à plafonner les prix n’est pas urgente », a-t-il poursuivi, relevant que le ministère dispose des données relatives à la réduction par les sociétés de leurs prix de vente au public, lesquels seront dévoilés mercredi prochain à la Chambre des représentants à l’occasion de la discussion du budget de ce département.

Dans ce contexte, M. Daoudi a réitéré la volonté du gouvernement de tenir les promesses qu’il a faites devant l’opinion publique nationale.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Laisser un commentaire

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Découvrez aussi

Avec des partenaires allemand et belge, l’OCP projette de doubler sa production d’acide phosphorique purifié

Délais de paiement des EEP: une moyenne de 40,58 jours à fin juin 2020

Carburants : le Roi constitue une commission pour enquêter sur le dossier des ententes