Itisalat Al Maghrib poursuivie en justice pour sms appelant à un jeu de hasard « interdit en Islam »

05 décembre 2018 - 10:35

 « La Grande Tombola » de Ittisalat Al Maghrib, promettant « une luxueuse voiture à gagner chaque semaine », lui vaut des poursuites en justices par des habitants de la ville de Tétouan.

Selon plusieurs témoignages, la société téléphonique nationale a envoyé des textos appelant à la participation à ce pari qui constitue selon les plaignants "un jeu illégal en Islam et une violation de la vie privée des citoyens". Le journal Al Omk a pu, également, s’assurer de la véracité du sms qui annonce: « La Grande Tombola est de retour », appelant à envoyer le mot « Tombola » à un numéro de téléphone contre 96 centimes. Parmi ces plaignants, on notera Ahmed Boukhbaza, l’ancien parlementaire de Tétouan qui dit avoir reçu ce texto sur son téléphone portable. Il a expliqué, au journal "Al Aomk », qu’il s’agit "d’une atteinte à la vie privée des citoyens et d’une violation du contrat liant l'entreprise et ses clients", soulignant que ce concours est "une sorte de jeu interdit en Islam qui est, selon la Constitution, la religion de L'état marocain ».

Cinq de ses amis, poursuit l’ancien parlementaire, ont également décidé de porter l’affaire devant la justice, et deux avocats ont été chargés de superviser les procédures en la matière.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Air Arabia Maroc lance une liaison Casablanca-Rennes

Maroc Telecom: sacré «Top Performer RSE» parmi les meilleures capitalisations de la bourse de Casablanca

Communiqué du Cabinet royal