Signature du nouvel accord social entre le gouvernement, trois centrales syndicales et la CGEM

25 avril 2019 - 10:23

Le gouvernement, trois centrales syndicales et la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) ont signé, jeudi soir à Rabat, le nouvel accord social qui vise essentiellement à améliorer le pouvoir d’achat des fonctionnaires et des employés du secteur privé.

Le nouvel accord social signé, jeudi soir à Rabat, entre le gouvernement, trois centrales syndicales et la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) stipule une augmentation générale des salaires des fonctionnaires des administrations publiques, des collectivités territoriales et des employés des institutions publiques à caractère administratif.

Il s’agit d’une augmentation mensuelle de 500 dirhams net pour les échelles 6, 7, 8, 9 et pour les échelons de 1 à 5 de l’échelle 10. Cette hausse consiste à verser 200 dirhams à partir du 1er mai 2019, 200 dirhams en janvier 2020, et 100 dirhams en janvier 2021.

Le nouvel accord social signé, jeudi à Rabat, prévoit une hausse nette de 400 dirhams pour les fonctionnaires avec l’échelon 6 et plus de l’échelle 10. Selon cet accord, cette hausse sera versée sur la base de 200 dirhams à partir du 1er mai 2019, de 100 dirhams en janvier 2020 et de 100 dirhams en janvier 2021.

il prévoit aussi  une augmentation des allocations familiales de 100 DH pour chaque enfant dans la limite de trois enfants.

En vertu de cet accord tripartite, cette hausse sera versée à partir du 1er juillet 2019 pour les employés des secteurs public et privé.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Laisser un commentaire

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Découvrez aussi

Lakhdar Brahimi, salue la sagesse et l’engagement du « géant» Youssoufi

Menace de démission, mises à l’écart, et des fonctionnaires sans bureau au ministère la Santé

La famille Mehdi Ben Barka salue la mémoire et « le rôle éminent » de Abderrahmane Youssoufi