La mère de Saâd Lamjarred espère une clémence de dieu

22 janvier 2020 - 10:12

Immédiatement après la décision judicaire de poursuivre Saâd Lamjarred pour viol, le chanteur marocain a disparu des écrans des réseaux sociaux. Il a cessé toute activité alors que son compte officiel sur Instagram avait annoncé quelques heures auparavant qu'il s’apprêtait à lancer un nouveau clip avec Abdel-Rafie El-Abdioui, le réalisateur de son clip "Ya Salam".

La mère du chanteur, l’actrice Nouzha Regragui s’est également refusé à tout commentaire. Contactée par le journal « Al Oamk », elle a déclaré: "Jespère que Dieu fera en sorte que tout se passe bien » et d’ajouter : « Je n’ai pas d’autre déclaration pour la presse, d'autant plus que l'affaire est devant la justice ».
Le journal français « Le Parisien » avait révélé mardi que Saâd Lamjarred a été renvoyé aux assises pour viol présumé contre une jeune française, Laura Prioul dans un hôtel à Paris en 2016. La chambre criminelle de la cour d'appel de Paris, a ainsi requalifié les faits estimant qu’il s’agit de viol et d’agression sexuelle ce qui risque d’aggraver son cas.

 " Nous sommes satisfaits de cette décision, a déclaré l'avocat de la victime, la chambre a fait son enquête et a analysé attentivement les faits ... Elle a constaté que le viol est considéré comme un crime et que c’est le tribunal pénal qui est compétent dans ce genre d’affaires ».

Poursuivi dans plusieurs affaires d’agression contre des femmes, Saâd Lamjarred a déjà été jugé et incarcéré en France.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Covid-19: 1.672 nouveaux cas confirmés et 1.435 guérisons en 24H

L’hôpital militaire marocain déployé à Beyrouth offre plus de 3200 services médicaux

L’ONEE crée une Salle des Marchés pour la gestion des risques