De violents affrontements au congrès du PAM

08 février 2020 - 02:51

Hakim Bechammach appel au calme

L’ouverture du quatrième congrès du Parti de l'authenticité et de la modernité (PAM) a été entachée, vendredi soir, par de violents affrontements obligeant le secrétaire général Hakim Bechammach a quitté la salle in extrémis sous l’escorte des agents de sécurité.

Le journal « al Oâmk a constaté que le parc des expositions d’El Jadida s'est vite transformée en scène de combat et de bousculades entre les partisans de deux courants antagonistes, celui dit de « la légitimité » dirigé par Hakim Bechammach et celui de « l’avenir » mené Samir Goudar président du Comité préparatoire du congrès. Dés sa prise de parole, ce dernier a été pris à partie par des dizaines de partisans de Benchamach appelant à son départ. Les amis de Goudar n’étaient pas en reste. Le podium a ensuite été pris d'assaut obligeant plusieurs dirigeants à quitter les lieux sous bonne escorte. Des congressistes ont été blessés et évacués sur les civières de la protection civile.

Les prémices de ces événement étaient déjà présents avant la cérémonie d'ouverture. Selon des témoignages recueillis par notre journal, des congressistes avaient protesté contre « des fraudes » qui auraient entaché les listes des participants. Certains d’entrevu n’auraient pas du participer n’étant pas membres depuis 2017 comme l’exige les règlements. Plusieurs défaillances ont également été constatées notamment des invitations envoyées quelques heures seulement avant l’ouverture.

Après des heures d'interruption, le congrès a pu reprendre ses travaux ce soir suite à une réunion entre des dirigeants des deux courants qui se disputent le leadership du parti depuis plus d’un an.

« j’appelle au calme et à la discipline s’il y a encore un minimum de respect entre nous», a lancé Benchemach avertissant les participants que le congrès est suivi par des invités venus de l'étranger. « Nous sommes des frères, nous avons partagé beaucoup de bonnes choses .. Avez-vous oublié nos traditions marocaines ? ... vous nous avez donnez en spectacles pour nos ennemis» a t - il ajouté. Il a ensuite invité les congressistes à se comporter « de manière civilisée et à achever les travaux du congrès ». Le même appel a été également lancé par Mohammed Al Hamouti, l’un des leader du courant de « l’avenir ».

Trois candidats sont en course pour succéder à l’actuel secrétaire général : Abdelatif Ouahbi, Mohammad Cheikh Biadillah et Samir Belafkih.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Tazi: Le débat sur la richesse est « dangereux » et ne mènera pas à une réconciliation

Zagora : le conseil provincial adopte des projets en matière d’éducation, de santé et d’eau potable

Un leader du RNI : « Ni «G8 » ni « G4 », nous refusons toute alliance avant les élections »