Amiens : Une étudiante marocaine poignardée à mort

16 avril 2020 - 08:45

Ce samedi matin, le tribunal d’Amiens a ouvert une information judicaire du chef d’homicide volontaire par conjoint, dans le cadre d’une enquête pour meurtre sur une étudiante marocaine, qui suivait son cursus en première année de l’Ecole supérieure d’ingénieurs en électrotechnique et électronique (ESIEE). Jeudi matin, celle-ci a en effet été retrouvée morte à son domicile. C’est une amie de la victime qui a alerté la police, inquiète de ne pas avoir de nouvelles de la jeune fille depuis plusieurs jours.

Après l’intervention des sapeurs-pompiers, ces derniers ont découvert le corps sans vie de la défunte, Salma Laaziri (21 ans), poignardée à plusieurs reprises. Hier, l’autopsie a confirmé que ce décès remontait à plusieurs jours et que la victime avait essuyé plusieurs coups de couteau mortels. Le suspect principal, un étudiant de 25 ans, a été trouvé sur les lieux du crime pendant l’intervention. Au cours des audiences préliminaires, il a spontanément reconnu être l’auteur des faits.

Contactée par Yabiladi, l’association Les deux rives qui suit cette affaire à Amiens indique que le consulat du Maroc à Lille avait pris connaissance des faits. Alors que la presse locale présente le tueur comme un compagnon de la victime, le président de l’association, Salaheddine Manouzi, dément auprès de Yabiladi toute relation entre les deux parties.

Cité par Le Courrier Picard, le procureur de la république à Amien, Alexandre de Bosschère indique par ailleurs que le jeune homme «vivait avec la victime depuis quelques mois», mais qu’«aucune plainte, ni aucun signalement de violence conjugale antérieur aux faits n’a été porté» à la connaissance de la justice. Toujours en cours, l’enquête policière devra définir les motifs et les circonstances de ce passage à l’acte.

...Suite : https://www.yabiladi.com/articles/details/92073/amiens-etudiante-marocaine-poignardee-mort.html

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Covid-19: Un test israélien avec des résultats en 1 seconde et une précision de 95%

Le président malien annonce sa démission

La Russie a produit le premier vaccin contre le coronavirus