Covid-19: L'activité de la pêche maritime se poursuit et l'offre sera renforcée

28 avril 2020 - 04:35

L'activité de la pêche maritime se poursuit afin de maintenir l’approvisionnement régulier du marché et l'offre en poisson est amenée à être renforcée actuellement, selon le ministère de l'Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et forêts.

"La période actuelle devrait connaitre une offre plus importante grâce à une montée en charge des activités de pêche qui traversaient lors du premier trimestre de l’année la basse saison habituelle du secteur de la pêche (particulièrement pour la pêcherie pélagique), ainsi que les mauvaises conditions météorologiques ayant marqué cette même période, souligne-t-on mardi dans un communiqué du département de la pêche maritime, ajoutant que "l'offre en poisson devrait ainsi être renforcée".

Les débarquements se situent ainsi au niveau des moyennes habituelles observées durant cette période (1.900 T/jour depuis début mars), note la même source.

Et de rappeler que dans le contexte de la crise sanitaire liée au Covid-19 et les mesures prises par le pays pour la lutte contre la propagation de ce virus, le secteur de la pêche maritime s'est organisé, depuis le déclenchement de l’état d’urgence sanitaire, en faveur de la continuité de ses activités et de l’approvisionnement du marché.

Grâce à l’augmentation attendue des volumes disponibles, les niveaux des prix des produits de la pêche devront être maintenus à des niveaux stables avec un renforcement de l’offre durant le mois de Ramadan, relève le communiqué. Et d'ajouter que toutes les conditions nécessaires ont été prises afin d’offrir les produits de la pêche à des prix accessibles au niveau des marchés de première vente et des marchés de gros.

Le département fait également savoir que toutes les infrastructures liées à l’activité de la pêche et à la commercialisation restent opérationnelles notamment les halles de poisson et les marchés de gros dans le respect des consignes sanitaires exigées.

L’ensemble des marchés de gros sont approvisionnés d’une manière continue, précise la même source, ajoutant que les quantités transitées par les marchés de gros ont augmenté de 25% durant le premier trimestre 2020 en comparaison avec la même période de 2019. En moyenne, 500 T sont distribuées quotidiennement dans les marchés de gros. Le premier jour du mois de Ramadan a également été marqué par l’enregistrement d’un record dans les volumes distribués avec 1200 tonnes dans le marché de gros de Casablanca, conclut le communiqué.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Cybersécurité en entreprise: La CGEM tire la sonnette d’alarme

Un partenariat de 110 millions de dh entre le groupe Abdelmoumen et la CDG pour développer l’industrie automobile

La Bourse de Casablanca débute en hausse