Appel d’un député français pour empêcher l’annexion par Israël de la Cisjordanie

11 juin 2020 - 06:52

Le député de la gauche démocrate et républicaine, Jean Paul Le Coq a demandé au gouvernement de prendre des « mesures de rétorsion adaptées et rapides », contre l’annexion par Israël des territoires palestiniens.

Interpellant le ministre des affaires étrangères à l’assemblée nationale, Le Coq a fermement critiqué l’accord gouvernemental signé, récemment, par les deux dirigent israélien Benyamin Netanyahou et Benny Gants et qui projette l’invasion de la Cisjordanie « en violation du droit international et le droit du peuple palestinien à vivre sur ses propres terres ».

Tout en saluant la condamnation de cet accord par le gouvernement français, le député a appelé ce dernier à agir à travers des initiatives concrètes en prenant « un acte symbolique et important » tels que  la reconnaissance l’Etat palestinien et l’interdiction des produits des colonies israéliennes sur le territoire français. Cela permettrait, selon lui, à la France d’être « en conformité avec les conventions de Genève ».

Le Coq a demandé, également, la suspension temporaire de l’accord d’association entre l’UE et Israël et des accords bilatéraux franco israéliens, notamment ceux régissant la coopération militaires et sécuritaires.

Il a enfin appelé la France à soutenir l’ouverture d’une enquête de la Cours pénal international sur les crimes de guerre commis en Palestine par Israël. Parmi ces exactions israéliennes, le député a cité, notamment, celle de mettre en gaz la bande de Gaza, de promulguer des lois d’apartheid et de tirer à balles réels sur les jeunes manifestants palestiniens.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Covid-19 : 238 nouveaux cas confirmés au Maroc, 12.290 au total

Covid-19: 175 nouveaux cas confirmés et 17 guérisons au Maroc en 24H

Covid-19: 244 nouveaux cas confirmés et 67 guérisons au Maroc en 24H