Le Maroc interdit les journaux qui ont réédité les caricatures offensantes de "Charlie Hebdo" pour le prophète

10 septembre 2020 - 01:13

Le département de la communication du ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports a décidé d’interdire la distribution des journaux et des magazines étrangers, notamment français, qui ont republié les fameux dessins offensants pour l'islam réédités par « Charlie Hebdo » mardi dernier.

Une source bien informée a déclaré au journal « Al Oâmk » (rédaction arabophone) que les autorités ont retiré des kiosques le numéro du magazine français « Charlie Hebdo », qui a réédité les caricatures offensants le prophète Sidna Mohammed et qu'il avait publié en 2015 provoquant, alors, une attaque armée contre le siège du journal et l’assassinat d’une dizaine de personnes parmi lesquels des journalistes.

Plusieurs journaux et magazines français ont ressorti ces caricatures et ce dans un geste de solidarité avec le magazine «Charlie Hebdo». Un site Internet marocain les a également publié à l’occasion de l’ouverture à Paris du procès de 14 personnes accusés d’avoir commis l'attaque contre du journal.

Réagissant à ces publications, l'Organisation de la Conférence islamique (OCI) a condamné l'insistance du magazine français à provoquer les sentiments des musulmans en republiant des dessins qui insultent le prophète de l'islam en lui accolant l'étiquette du terrorisme.

 

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Tazi: Le débat sur la richesse est « dangereux » et ne mènera pas à une réconciliation

Zagora : le conseil provincial adopte des projets en matière d’éducation, de santé et d’eau potable

Un leader du RNI : « Ni «G8 » ni « G4 », nous refusons toute alliance avant les élections »