Le scientifique marocain Kamal Oudrhiri contribue à un nouvel atterrissage sur Mars

21 février 2021 - 12:06

Le scientifique marocain Kamal Oudrhiri a contribué au succès de la mission d’exploration de Mars 2020 que la NASA a lancée en juillet 2020.

Oudrhiri, qui travaille comme chef de projet à la NASA, était au centre de contrôle de la mission lors de l’atterrissage réussi du rover Perseverance à la surface de Mars.

La mission s’est posée sur Mars le jeudi 18 février, après avoir voyagé dans l’espace pendant plus de six mois, soit 204 jours.

Quelques heures avant l’atterrissage, Kamal Oudrhiri a parlé à la chaîne de télévision 2M des défis et des objectifs de la mission.

« L’atterrissage sur Mars est un défi majeur », a-t-il déclaré. « Quand il entrera dans l’atmosphère de Mars, le vaisseau spatial se déplacera à une vitesse de plus de 20 000 miles par heure, et il doit être réduit à zéro en moins de sept minutes. »

Le scientifique marocain a décrit la durée entre l’entrée du vaisseau spatial dans l’atmosphère de Mars et l’atterrissage comme « sept minutes de terreur », car c’est elle qui détermine en fin de compte le succès ou l’échec de la mission.

Oudrhiri a expliqué que l’atmosphère de Mars n’est pas très dense. « Sa densité n’est que de 1% par rapport à l’atmosphère terrestre, elle ne peut donc pas réduire de manière significative la vitesse du vaisseau spatial ».

L’ingénieur a ajouté qu’en raison de la nature délicate de l’atterrissage, la réduction de vitesse du véhicule spatial passe par différentes étapes, notamment l’utilisation d’un parachute de 20 mètres de large quatre minutes après que le véhicule ait pénétré dans l’atmosphère de Mars.

« La réduction rapide de la vitesse peut générer des températures excessives de plus de 1 300 degrés Celsius », a poursuivi M. Oudrhiri, soulignant l’importance des quelques minutes précédant l’atterrissage.

Les inquiétudes du scientifique se sont toutefois dissipées quelques heures après l’interview, lorsque la NASA a célébré le succès de l’atterrissage. La NASA a partagé une photo de la surface de Mars peu après l’atterrissage.

Kamal Oudrhiri a expliqué que l’objectif principal de la mission Mars 2020 est de rechercher des traces de vie microbienne sur la planète.

« Le véhicule se posera sur un cratère appelé Jezero. Nous pensons qu’il y a 3,5 milliards d’années, il y avait de l’eau liquide sur Mars qui a transporté certains minéraux vers ce cratère », a déclaré le scientifique.

La persévérance, ainsi qu’un hélicoptère d’exploration appelé Ingenuity, sont maintenant chargés de trouver de la vie extraterrestre.

La mission d’exploration est prévue pour durer une année martienne, ce qui équivaut à 668 sols (jours martiens) ou 687 jours terrestres. A la fin de la mission, Persévérance et Ingéniosité se retireront et passeront l’éternité sur la planète rouge.

Article écrit ParYahia Hatim– 20 février 2021 (https://www.moroccoworldnews.com/2021/02/335514/moroccan-scientist-kamal-oudrhiri-contributes-to-new-landing-on-mars/)

Traduit par Sahar NASRY-21 février 2021

 

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Facebook attribue la panne majeure de ses services à des « changements de configuration défectueux » de ses serveurs

Les hormones sexuelles féminines protégeraient contre les formes graves de Covid-19

Un groupe pharmaceutique français annonce que le vaccin contre le covid-19 sera prêt en milieu d’année 2021