l’Istiqlal pose ses conditions .. Un gouvernement de 3 partis est possible avec ce quotient électoral

04 mai 2021 - 11:10

Le secrétaire général du Parti de l’Istiqlal Nizar Baraka, a déclaré que le nouveau quotient électoral controversé aura un effet d’équilibre sur la scène politique, et ouvrira la possibilité de former une coalition gouvernementale harmonieuse avec seulement 3 partis.

S’exprimant lundi, lors d’un débat organisé par la Fondation Lafqih Titwani, Baraka a souligné qu’il n’a aucune ambition personnelle pour diriger le prochain gouvernement, que son objectif est que le pays progresse et que le parti de l’Istiqlal retrouve sa place sur la scène politique marocaine.
Pour former un gouvernement harmonieux, il est nécessaire, selon lui, de partir sur les bases des programmes des partis.

Et pour que l’Istiqlal puisse mettre en œuvre son programme politique, il faut, ajoute t – il, qu’il gagne du poids et la confiance des citoyens, soulignait qu’il reste convaincu et confiant que le Maroc sortira de la crise, et que l’important est de donner un nouveau souffle au pays et de renforcer l’espoir des citoyens.
Cependant, Baraka pose ses conditions. Son parti refuse d’appliquer la même politique que celle de l’actuel gouvernement.

En attendant, l’Istiqlal ne veut pas activer une motion de censure contre ce gouvernement, estimant que le Maroc affronte une pandémie et que l’instabilité gouvernementale pourrait créer davantage de flou et d’incertitude.
« Que voulons-nous pour notre pays ? voulons-nous qu’il progresse ou que l’on crée une crise politique qui s’ajouterait à la crise sociale, économique et culturelle dont il souffre ».

L’essentiel aujourd’hui, ajoute Nizar Barak, est que le gouvernement puisse jouer son rôle durant les prochains mois, et qu’après ce sont les citoyens qui décideront s’ils veulent continuer le chemin avec cette coalition gouvernementale qui a conduit, d’après lui, à davantage d’inégalités sociales, à l’appauvrissement de la classe moyenne et à la persistance de la pauvreté dans le monde rural qui avoisine les 60%.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Covid-19: Plus de 860.000 personnes ont reçu la 3ème dose

Revenus des sportifs: Le PLF-2022 propose la révision de l’abattement forfaitaire

Le complexe commercial « M Avenue » ouvre ses coulisses à Marrakech