« ICRAM 3 » : Une consultation nationale sur les progrès et les défis en matière d’égalité des sexes

07 juin 2021 - 07:00

Dans le cadre de la mobilisation mondiale et de la préparation du Forum « Génération-Egalité », le Ministère de la Solidarité, du Développement Social, de l’Egalité et de la Famille et l’ONU Femmes, organisent le 08 juin, une rencontre nationale sur l’état d’avancement et les défis de la mise en œuvre du Programme d’Action de Beijing.

Organisé autour du thème: « Promouvoir un environnement propice et durable à l’autonomisation économique des femmes et des filles, protégeant et améliorant leurs droits », cette rencontre coïncide avec la célébration du 25ème anniversaire du Programme d’action de Beijing.

Les organisateurs lanceront à cette occasion une consultation nationale sur les progrès réalisés et les défis à adresser en matière d’égalité des sexes sur la base des actions et des objectifs fixés par le dit Programme.

L’objectif de cette rencontre, qui aura lieu à partir de 09 heures à l’Hôtel Farah à Rabat, est de donner l’opportunité aux partenaires nationaux et locaux, institutionnels et à la société civile d’échanger et d’interagir dans le but de promouvoir les bonnes pratiques et de sortir avec des conclusions et des recommandations susceptibles de créer un climat favorable à la promotion de l’égalité des sexes dans tous les domaines et ce dans la perspective de la participation du Royaume au Forum « Génération Egalité » qui aura lieu à Paris du 30 juin au 2 juillet 2021.

Ces discussions alimenteront le processus d’évaluation du Plan Gouvernemental pour l’Egalité « ICRAM 2 » (2017-2021) et permettront ainsi de porter la voix de la société civile par rapport aux nouvelles priorités identifiées notamment celles relatives à la lutte contre les effets de la pandémie du COVID-19 et s’inscrire ainsi dans la réflexion autour du troisième Plan Gouvernemental pour l’Egalité « ICRAM 3 ».

Prendront part à cette rencontre en présentiel et par visioconférence, des représentants de départements ministériels concernés, des Institutions Nationales et des organisations de la société civile ainsi que des universités et des centres de recherches.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

L’Istiqlal soutient le gouvernement mais appelle à rassurer le peuple

Le PPS critique l’imposition du pass vaccinal, et propose de modifier le décret sur l’état d’urgence sanitaire

Un Marocain, élu Président de la Société Européenne de Recherche Biomédicale sur l’Alcoolisme