Les chiffres de l’emploi au Maroc: entre le ministre et le parlement

15 juillet 2021 - 10:51

Le ministre du Travail et de l’Insertion professionnelle Mohamed Amkraz a présenté le bilan du plan national de promotion de l’emploi (2017- mars 2021) devant le parlement. 720534 emplois ont été crées durant cette période a avancé le ministre à l’occasion de la présentation, mercredi, à la Chambre des conseillers, du rapport d’évaluation par cette dernière des politiques publiques en matière d’emploi dont le journal « Al Oâmk » détient copie.

Pour le ministre, ce chiffre représente 60% du potentiel de création d’emplois au Maroc, soit 1.2 millions d’opportunités dans les diverses stratégies et plans sectoriels mis en œuvre.

Dans le détail, 505 534 emplois ont été crées dans le secteur privé entre 2017 et fin 2020, et 212 000 emplois dans le secteur public entre 2017 et 2021.

Dans son allocution, Amkraz a expliqué que ce dispositif a également permis d’améliorer l’employabilité de 770000 demandeurs d’emploi, soit un taux de réalisation de 77 % par rapport aux objectifs fixés et « d’accompagner la création de plus de 13000 unités économiques, ce qui représente 65% du pourcentage d’atteinte de l’objectif attendu ».

Dans le rapport de leur mission temporaire d’évaluation, présidée par Khadija Zoumi, les conseillers ont travaillé sur une période plus large 2012-2021. Ils ont, ainsi, constaté que le taux de création des postes d’emploi au Maroc a baissé de 44% à 39% durant cette période en se basant sur des statistiques émanant de différentes sources.

Le rapport, appelle à sortir des approche classiques de lutte contre le chômage, et à trouver des voies de transition qui permettraient au Maroc de rejoindre le club des pays développés, étant donné que la création d’emplois est liée au développement et à la réalisation d’un taux de croissance de plus de 6% annuellement.

Il insiste, notamment, sur l’importance de « placer le citoyen au centre du processus de développement, ce qui nécessite une révision multiforme des politiques publiques en matière de gouvernance, d’éducation, de formation, de santé, et des libertés fondamentales ».
[22:47, 15/07/2021] Jamal Amdouri:

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Le roi Mohamed VI condamne l’attaque Houthie contre Abou Dhabi

Covid 19: 130 établissements scolaires fermés durant la période du 10 au 15 janvier

Le Roi reçoit les dix membres élus du Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire