France: La justice enquête avec son ministre sur d’éventuels « conflits d’intérêts »

16 juillet 2021 - 09:25

Le ministre de la Justice français Eric Dupont Moretti a comparu devant la justice pour une enquêter sur d’éventuels « conflit d’intérêts » relatif à son métier d’ex avocat. Une première pour un garde des sceaux en France, une année seulement après son entrée au gouvernement.

Il a ainsi été entendu par des juges de la Cour de justice de la République, l’unique instance judiciaire du pays pouvant juger les membres du gouvernement.

Selon des sources proche du dossier, la convocation a été remise au ministre de la Justice jeudi dernier suite à une inspection menée au siège du ministère dans le cadre de cette enquête. Trois juges de la Cour de justice de la République avaient, alors, procédé à une perquisition qui a duré 15 heures. L’un des téléphones du ministre et le contenu des emails de plusieurs de ses collaborateurs ont été saisis ajoutent les sources.

Une enquête pour « prise illégale d’intérêts » avait été ouverte janvier dernier suite à des plaintes de trois syndicats de magistrats et de l’association de lutte contre la corruption « Anticor ». Ces derniers accusent Dupont-Moretti d’avoir utilisé sa fonction de ministre pour s’ingérer dans les affaires juridiques d’un dossier dont il était responsable, auparavant, en tant qu’avocat.

Eric Dupont-Moretti, 60 ans, a confirmé au Journal du Dimanche qu’il était « très calme » et a déploré une manœuvre de ces syndicats « pour désigner un nouveau ministre de la justice ».

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Plusieurs ambassadeurs accrédités au Maroc visitent le siège du BCIJ

Une encyclopédie des 102 partis politiques au Maroc

Covid-19: La vaccination ouverte aux allergiques, allaitantes et enceintes à partir du 4-ème mois