Jour de l’Aïd : tentative d’assassinat du président malien Assimi Goïta

20 juillet 2021 - 03:31

Le président malien par intérim, le colonel Assimi Goïta, a échappé à une attaque au couteau en pleine prière de Aïd Al Adha, apprend – on, mardi, dans la capitale Bamakou.

Deux jeunes hommes armés de couteaux, sortis des rangs des personnes qui assistaient à la prière, ont essayé de poignarder le président au moment où il sortait de la grande mosquée de la ville. Un coup de poignard a été porté, par erreur, au dos d’un homme qui se tenait à coté du président.

Sur le compte Twitter de la présidence du Mali, on pouvait lire, à midi 30, le tweet suivant: « tentative d’agression à l’arme blanche contre le président de la transition, le Colonel Assimi Goïta à la grande moquée de Bamako. L’agresseur a été aussitôt maitrisé par la sécurité rapprochée. Les investigations sont en cours ».

Interrogés par l’AFP sur la qualification de l’acte comme une « tentative d’assassinat » du président, ses services ont répondu: « Oui, tout à fait ».

Alors que la communication de la présidence parle d’un seul agresseur, la presse indique qu’il s’agit de deux assaillants qui auraient été arrêtés sur place par les gardes du corps du président mais on ne connait toujours pas leurs motivations.

Le Mali vit depuis plusieurs année une grande instabilité politique. Le Colonel Assimi Goïta est arrivé au pouvoir en 2020 suite à un coup d’état contre le président Boubacar Keïta. Il a promis, depuis, d’organiser des élections en 2022.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

La France lance avec succès un satellite de communication militaire dernière génération

L’acteur Alec Baldwin tue accidentellement une femme sur un tournage après un coup de feu

USA: l’ex-secrétaire d’Etat, Colin Powell, n’est plus