14 millions de téléspectateurs pour l’émission spéciale de 2M « Elections 2021 »

19 août 2021 - 08:45

« Elections 2021 », l’émission spéciale lancée par 2M en début de semaine, a été regardée par 14 millions de téléspectateurs durant ses trois premier numéros.

Selon les informations du journal « Al Oâmk » le premier numéro qui a ouvert un débat entre le Premier Secrétaire du parti de l’USFP Driss Lachgar et la secrétaire générale du Parti socialiste unifié (PSU), Nabila Mounib, a été suivi par 1 million et 100 mille personnes, alors que ceux qui ont regardé l’émission de manière discontinu s’élève à plus de 5 millions.

Le deuxième numéro dont l’invité était Nabil Benabdellah, le secrétaire général du Parti du progrès et du socialisme (PPS), a été suivi, en continu, par 1 million et 500 mille téléspectateurs contre 5 millions de téléspectateurs en moyenne générale. A noter que le secrétaire général du Parti du mouvement populaire, Mohand Laânsar s’était excusé et n’a pas pu y participer.

Le troisième numéro, diffusé hier mercredi, en présence du secrétaire général du Parti de l’Union constitutionnelle (UC), Mohammad Sajid, et du secrétaire général du Mouvement Démocratique et Social (MDS), Abdessamad Aârchane, a été regardé en entier par 1 million et 184000 personnes avec une moyenne générale d’environ 6 millions.

« Elections 2021 » est présentée par le journaliste et animateur politique Jamaâ Golahcen avec la participation du directeur de publication du journal « Al Oâmk », Mohamed Laghrous.

Émission quotidienne interactive, elle accueillera, successivement, les secrétaires généraux des partis politiques pour répondre aux questions des citoyens et discuter de la campagne électorale, des programmes politiques mais aussi des différentes thématiques telles que l’éducation, la santé, etc.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

L’Istiqlal soutient le gouvernement mais appelle à rassurer le peuple

Le PPS critique l’imposition du pass vaccinal, et propose de modifier le décret sur l’état d’urgence sanitaire

Un Marocain, élu Président de la Société Européenne de Recherche Biomédicale sur l’Alcoolisme