Livre : « Quand l’architecture se fait ambassade »

04 octobre 2021 - 03:50

« Quand l’architecture se fait ambassade » est le titre de l’ouvrage éditée, récemment, par la Fondation Diplomatique avec la contribution du ministère de l’Aménagement du Territoire National, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la Ville.

Une idée originale dont le but est de jeter la lumière sur les bâtiments de certaines missions diplomatiques accréditées au Maroc et les lieux de résidences de leurs ambassadeurs. Le livre comprend des informations documentées avec des photographies sur les caractéristiques architecturales de ces bâtiments à Rabat.

Le siège de la Fondation Diplomatique à Rabat a accueilli, mercredi 29 septembre, une cérémonie de présentation présidée par Nouzha BOUCHAREB, ministre de l’Aménagement du Territoire National, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la Ville, en compagnie de Abdelati HABEK, président de la Fondation, et en présence de Mohand LAENSER ainsi que plusieurs ambassadeurs de pays frères et amis.

A cette occasion, Nouzha BOUCHAREB a souligné la valeur de cet ouvrage qui donne une réelle impression sur les caractéristiques architecturales des ambassades et des résidences, dans leur unicité, leur distinction, leur intimité et la combinaison de cultures, qui font de Rabat la capitale administrative du Royaume, la ville des lumières et la capitale de la culture arabe, et confirme sa position historique de lieu de rencontre des cultures et civilisations humaines et d’espace exemplaire de coexistence et de vivre ensemble.

Elle a rappelé l’intérêt particulier que le Maroc accorde à la question de la valorisation du patrimoine civilisationnel et culturel en lien avec l’identité marocaine authentique, et ce conformément aux Hautes Orientations Royales qui soulignent l’importance de la diplomatie culturelle dans le cadre d’une vision diplomatique globale et cohérente qui consacre l’identité civilisationnelle du Maroc et consolide sa position géostratégique distinguée.

Pour sa part, M. Abdelati HABEK a estimé que le livre offre un voyage agréable à travers les bâtiments des ambassades qui surprennent par l’histoire de leur conception et réalisation et la symbolique de leur architecture et conception. Une architecture cohérente, selon lui, avec le tissu urbain marocain tout en préservant la richesse du patrimoine culturel et civilisationnel de leurs pays.

De leur côté, les chefs de missions diplomatiques ont unanimement reconnu la profondeur, la force et la noblesse des liens qui unissent leurs pays avec le Royaume du Maroc, et qui reposent sur des principes de respect et d’appréciation mutuels. D’après eux, l’architecture des sièges de leurs ambassades est un miroir qui reflète les valeurs de mixité, de coexistence, d’ouverture et d’inter-culturalisme entre les civilisations sous forme de diversité dans le cadre de l’unité de la créativité humaine.

La première édition du livre a été consacrée aux ambassades du Royaume d’Arabie saoudite, d’Australie, de Belgique, du Canada, des États-Unis, d’Égypte, des Émirats arabes unis, d’Indonésie, du Sultanat d’Oman et du Vatican. Un travail documentaire qui sera renforcé par les ambassades et résidences des ambassadeurs d’autres éditions à venir.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

REDOUAN SAIDI, PEINTRE DU VOILEMENT DU VISIBLE

Le film marocain « سيد لمجهول » (Le Miracle du Saint inconnu) programmé aux instituts français

L’actrice Fatima Regragui n’est plus