La présidence du Ministère public et Bank Al-Maghrib s’allient

01 avril 2022 - 01:00

Bank Al-Maghrib et la présidence du Ministère public ont signé, jeudi à Rabat, un protocole d’accord de coopération portant sur la mise en place d’un cadre de collaboration pour l’échange de données et d’expériences dans les domaines d’intérêt commun.

Selon un communiqué conjoint, le protocole instaure un cadre de partenariat axé principalement sur, « la mise en place d’un canal d’échange informatisé et sécurisé entre les deux parties », « la création d’un Forum national de réflexion et d’échange sur les problématiques liées à la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme et qui se veut être, à moyen terme, une force de proposition et un pourvoyeur de normes et de bonnes pratiques dans ce domaine », outre « la protection de l’ordre public financier, à travers des échanges proactifs de données qualitatives et quantitatives sur les différentes formes de la criminalité financière ».

Le texte signé intervient dans le cadre de la mise en œuvre des recommandations du Groupe d’Action Financière du Moyen-Orient et de l’Afrique du nord (GAFIMOAN), contenues dans le plan d’action défini par le groupe de révision relevant du GAFIMOAN, qui préconisent la nécessité de renforcer les mécanismes de coordination et de coopération entre institutions à l’effet de lutter contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme, ainsi que toutes les formes des crimes attentatoires aux systèmes bancaire et financier.

Il émane également de la prise de conscience quant à l’impératif de raffermir la coopération et la coordination pour circonscrire toutes les pratiques antipodales aux lois connexes et qui impactent le fonctionnement normal des systèmes bancaire et financier ainsi que l’économie tout entière.

Il entend également appuyer et prémunir les valeurs et principes liés à l’engagement à respecter les dispositions juridiques y afférentes, notamment dans les domaines de la formation et du renforcement des compétences des magistrats du Ministère public et des cadres et fonctionnaires de Bank Al-Maghrib.

Le protocole a été signé par Abdellatif Jouahri, Wali de Bank Al-Maghrib, et Moulay El Hassan Daki, procureur général du Roi près la Cour de Cassation, président du Ministère public, en présence du président délégué du Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire, du premier président de la Cour des Comptes, du président de l’Autorité Nationale du Renseignement Financier et du procureur général du Roi près la Cour des Comptes.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Des conflits cachés entre Ouahbi et Mansouri laissent présager une scission au sein du PAM

Le Chef du Gouvernement s’entretient avec le Premier Ministre belge

Habib Maliki présente sa démission de la Chambre des représentants