Prison ferme pour le parlementaire Said Zaydi

01 avril 2022 - 10:30

La cour d’appel de Casablanca a condamné, jeudi 31 mars,  le parlementaire du Parti du progrès et du socialisme Said Zaydi à un an de prison ferme et à une amende de 800 000 dirhams .

Le tribunal a également condamné le parlementaire et le président de la commune rurale de Cherrat à une indemnité de 500 000 dirhams, pour des accusations liées à la corruption et à l’extorsion. Le ministère public avait souligné que l’accusation de corruption est prouvé contre Zaydi, et a ajouté dans son plaidoyer que le parlementaire a reçu des sommes importantes et des cadeaux de la part de la partie civile, alors que sa défense a clamé son innocence et qu’il n’a été que victime de calculs politiques.

Dans son réquisitoire, le ministère public a noté que le parlementaire faisait pression sur la partie civile, qui lui a remis plus de 200 millions en plus de cadeaux luxueux. De plus, parlementaire a reçu 10 millions de centimes de ce dernier, par un intermédiaire, qui a témoigné que l’accusé a exigé qu’il apporte la somme pour le plaignant.

Zaydi a nié toutes les accusations portées contre lui devant la Cour d’appel de Casablanca. D’autre part, le ministère public a tenu à condamner le parlementaire conformément aux chapitres prévus dans le code pénal.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Chefchaouen: tenue d’une conférence internationale sur les « Simuliidae »

Grands concerts de Rabat: la scène OLM Souissi retrouve son éclat après deux ans de Covid-19

Une importante délégation d’administrateurs du Groupe de la BAD en visite de travail au Maroc