Talbi Alami : Nous avons besoin d’une Mounib, et personne ne l’a empêchée d’entrer au Parlement (vidéo)

19 avril 2022 - 10:00

Le président de la Chambre des représentants, Rachid Talbi Alami, a déclaré que le Parlement avait besoin de la députée, Nabila Mounib, ajoutant que personne ne l’avait empêchée d’entrer au Parlement et que son opinion concernant la vaccination était respectée. Talbi Alami, qui était invité au forum de l’agence « MAP », mardi, commentant le maintien de l’interdiction d’entrer au Parlement de Mounib, a ajouté que 1 400 personnes, dont 600 parlementaires et 800 employés, ont le permis de vaccination, et qu’une seule personne ne veut pas s’y conformer et veut imposer son opinion, ce qui est déraisonnable.

Et il a ajouté: « Nous avons besoin de Mounib, et nous avons besoin d’elle en Amérique latine, et je connais son patriotisme et la crédibilité de son patriotisme, et nous avons besoin d’elle en Europe et avec la gauche, et elle viendra au Parlement, mais elle n’a pas son pass de vaccination, et le passeport est nécessaire pour voyager. »

Le président de la Chambre des représentants et dirigeant du Rassemblement national des indépendants a ajouté : « Nous avons besoin d’elle et nous avons besoin de sa voix en tant que Marocains, quelle que soit leur affiliation politique, mais je respecte son opinion », notant que ses questions écrites passent dans le parlement.

Dans le même contexte, Talbi Alami a parlé de sa rencontre avec des membres du Bureau politique du Parti socialiste unifié, où il a déclaré qu' »ils pensaient que nous avions peur d’eux, et je leur ai dit que nous avions besoin de vous, et nous n’avons pas peur de vous, et ils ont été convaincus ».

Le président de la Chambre des représentants a souligné le décision d’imposer le pass vaccinal pour entrer au parlement a été prise par le bureau et votée par le Parlement, et qu’elle doit être un modèle dans le respect de la loi, ajoutant : « Je ne peux pas voter pour une loi et l’enfreigner après ». La Chambre des représentants continue d’exiger de la parlementaire du Parti socialiste unifié, Nabila Mounib,  de se faire vacciner pour entrer au Parlement.

Mounib a déclaré à cet égard qu’elle est la seule au Maroc à être encore tenue de fournir un passeport de vaccination, ajoutant qu’il n’y a plus aucune justification pour demander un passeport de vaccination, décrivant son interdiction comme « une violation de la constitution du royaume, et un manque de respect pour le système interne du Parlement ».

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Sahara marocain: le Guatemala décide d’ouvrir un consulat à Dakhla, réaffirme son soutien au plan d’autonomie

Gestion migratoire: la coopération maroco-espagnole, « exemplaire et unique », selon Bourita

Commission des Finances : l’essentiel du projet de loi n° 96-21 modifiant et complétant la loi n° 17-95