Le Maroc dispose d’énormes potentiels en matière de cannabis médical (scientifique israélien)

27 juin 2022 - 01:00

La légalisation du cannabis au Maroc à des fins thérapeutiques est de nature à promouvoir le domaine du cannabis médical où le Maroc dispose « d’énormes potentiels », a affirmé, dimanche à Casablanca, président du comité recherche et du développement de l’Agence israélienne du cannabis médical, le professeur Raphael Mechoulam.

Le Maroc sera un « acteur majeur » en matière de cannabis médical dont les bienfaits thérapeutiques ne cessent d’être démontrés, jours après jours, a souligné Mechoulam dans une intervention en visioconférence lors du 3e Congrès international sur l’utilisation thérapeutique du cannabis, tenu dimanche à Casablanca sous le thème « De la recherche à la pratique médicale ».

Nombre d’essaies cliniques ont démontré le potentiel énorme des cannabinoïdes, substances chimiques issues du cannabis, sur des maladies telles que l’Alzheimer, la sclérose latérale amyotrophique, la douleur chronique, l’inflammation, la dégénération du système nerveux et la dépendance à la nicotine, a dit l’expert israélien, premier chimiste à isoler le THC, principale molécule active du cannabis.

À cette occasion, Mechaoulam a mis l’accent sur l’importance de ce genre de conclave pour renforcer la recherche et développement en la matière notamment les essais cliniques et la standardisation des produits du cannabis médical.

Pour sa part, le directeur de l’Agence israélienne du cannabis médical, Yuval Landschaft a souligné, dans une intervention similaire, l’importance de la recherche et du développement en matière du cannabis médical, notant qu’Israël est un leader dans l’industrie agro-pharmaceutiques du cannabis médical.

Dans ce sens, il a relevé que l’Agence oeuvre pour standardiser les produits du cannabis médical, renforcer les essais cliniques en la matière, promouvoir les diplômes universitaires en matière de cannabis médical, ainsi que les programmes de formation des médecins et de tous les acteurs du domaine.

D’éminents scientifiques du Maroc et d’ailleurs ont pris part à ce Congrès, initié par l’Association marocaine consultative d’utilisation du cannabis (AMCUC) pour discuter de plusieurs questions ayant trait aux différents aspects relatifs à l’usage du cannabis à des fins thérapeutiques et à ses bienfaits médicaux.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Chefchaouen: tenue d’une conférence internationale sur les « Simuliidae »

Une importante délégation d’administrateurs du Groupe de la BAD en visite de travail au Maroc

La prochaine réunion ministérielle des Etats africains atlantiques, à Rabat au 1er trimestre 2023