Mondial-2022 : Le match de qualification entre le Brésil et l’Argentine ne se jouera pas

17 août 2022 - 02:00

Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a annoncé, mardi, qu’il avait approuvé l’accord entre la Confédération brésilienne de football (CBF), l’Association argentine de football (AFA) et la FIFA, portant sur l’annulation définitive du match suspendu lors des éliminatoires de la Conmebol pour le Mondial 2022 au Qatar.

La CBF a indiqué dans un communiqué que « dans le document, le TAS abroge les décisions précédentes sur l’affaire et détermine l’annulation du match entre le Brésil et l’Argentine », précédemment prévu en septembre 2022.

L’AFA et la CBF ont accepté leurs responsabilités respectives dans les événements qui ont donné lieu à la suspension du match, dont à peine cinq minutes ont été jouées, comme l’ont confirmé les instances judiciaires de la FIFA, et assumeront la sanction correspondante.

Comme les deux équipes se sont déjà qualifiées pour la Coupe du monde du Qatar 2022, une résolution convenue d’un commun accord a été conclue, car aucune ne voulait y jouer de peur que cela affecte les plans de préparation de la Coupe du monde.

Ainsi, l’AFA devra s’acquitter d’une amende totale de 150 000 francs suisses (158 000 dollars), dont la moitié avec sursis pour une période de deux ans.

« La moitié de l’amende à payer (25% de l’amende totale) sera reversée directement par l’AFA à l’Organisation mondiale de la santé (OMS), en soutien à ses efforts continus pour lutter contre le COVID-19 », a ajouté l’instance dirigeante du football en Argentine dans un communiqué de presse.

Le match s’est joué le 5 septembre 2021 à Sao Paulo mais cinq minutes après le coup d’envoi, il a été interrompu par les autorités sanitaires brésiliennes en raison de prétendues violations par la délégation argentine des restrictions qui prévalaient dans le pays à la suite de la pandémie de covid-19.

En avril, la FIFA avait fixé la date du nouveau match au 22 septembre.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

La météo pour ce samedi 1er octobre

Inscription aux CPGE : le ministère accorde une chance supplémentaire aux bacheliers

La revue des finances publiques, outil important pour assurer l’efficacité des dépenses publiques (Lekjaa)