Chefchaouen: tenue d’une conférence internationale sur les «Simuliidae»

24 septembre 2022 - 07:29

La neuvième conférence internationale dans le domaine de la Biodiversité et de la Systématique des Diptères Simuliidae «International Simuliidae Symposium», a été organisé durant la période du 19 au 22 septembre à Chefchaouen. Le thème de la conférence portait sur les dernières études sur les «Simuliidae». C’es la première fois qu’elle est tenue hors de l’Europe.

La conférence organisée par le Laboratoire «Ecologie, Systématique, et Conservation de la biodiversité» (LESCB URL-CNRST N°18) de la Faculté des Sciences, Université Abdelmalek Essaadi de Tétouan, sous la direction du Dr. Boutaïna Belqat , a connu la participation d’experts et de chercheurs de 10 nationalités étrangères.

Parmi les participants, l’éminent Diprérologue américain expert et grand spécialiste de la famille des Simuliidae, Pr. Peter Adler, ainsi qu’un groupe d’experts et de chercheurs d’Espagne, de Russie, d’Italie, de Turquie, de Slovaquie, d’Allemagne et d’autres pays.

Au cours des travaux de cette conférence internationale, les participants ont fait des présentations sur leurs sujets de recherche.

Huit symposiums précédents ont eu lieu de 2004 à 2018. Le premier congrès s’est tenu à Berlin (Allemagne) en 2004, suivi de Novi Sad (Serbie, 2006), Vilnius (Lituanie, 2008), Bratislava (Slovaquie, 2010), Antalya (Turquie, 2012), Turin (Italie, 2014), Saragosse (Espagne, 2016), et la toute dernière qui s’est déroulée à Birmingham (Royaume-Uni, 2018).

Pour 2022, le Maroc a été choisi avec ferveur pour accueillir le IX Symposium International des Simuliidae.

En marge de la conférence, les organisateurs ont proposé aux invités de Chefchaouen une visite exploratoire pour leur faire découvrir son patrimoine culturel et ses monuments historique.

Dr. Boutaïna Belqat a noté que les Simulies, forment parmi les diptères nématocères, la famille des Simuliidae.
Ce sont des insectes d’une grande importance médicale et vétérinaire; les femelles, hématophages, étant vectrices des agents responsables de deux maladies chez l’Homme, l’onchocercose et la mansonellose et de plusieurs maladies animales, notamment l’onchocercose des bovins. Lorsqu’elles volent en essains, leurs attaques pour des repas de sang peuvent tuer des animaux.

Dans le domaine du tourisme, leurs conséquences économiques sont aussi bien connues, de par les picures, pour le moins gênantes, qu’elles infligent aux touristes en plein air.

Elle a ajouté aussi que les simulies adultes, sont de petites mouches, le plus souvent noires, ce qui leur a valu le nom de mouches noires (black flies, en anglais); elles sont caractérisées par un thorax bossu et des antennes cylindriques ou coniques à 9-11 articles.

Leurs stades préimaginaux larves et nymphes) sont aquatiques, et fortement liés aux eaux courantes, notamment les plus rhéophiles Ils forment, parmi les macroinvertébrés aquatiques, une composante très importante.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Vacances scolaires: Les conseils d’ADM pour un voyage sécurisé et confortable

Une euphorie générale à Laâyoune après la qualification des Lions de l’Atlas pour les 8-èmes de finale

L’Association des propriétaires de cafés condamne l’exploitation de la Coupe du monde pour augmenter le prix des consomations