Visa for Music: zoom sur les nouveaux modes de financement pour accompagner les entreprises du secteur culturel et créatif africain

19 novembre 2022 - 02:00

Face à la diminution des budgets alloués au secteur culturel et créatif, il est nécessaire de réfléchir à de nouveaux moyens de financements pour accompagner ce secteur dans le continent Africain, ont souligné, vendredi à Rabat, les participants à une conférence organisée dans le cadre du festival Visa for Music, insistant sur l’importance de limiter la dépendance aux subventions.

Initiée sous le thème « déclencher l’investissement dans les Industries Culturelles et Créatives (ICC) en Afrique: diversification des sources et des modalités de financement », cette conférence a réuni des experts en accompagnement d’entreprises culturelles et créatives et a été marquée par des témoignages de jeunes entrepreneurs sur le programme d’incubation et d’accélération des entreprises culturelles et africaines, « Afrique Créative ».

Cette rencontre avait pour objectif de sensibiliser les entrepreneurs, investisseurs et décideurs politiques aux spécificités du secteur afin de développer des modèles d’accompagnement financier à même de faciliter la réalisation des objectifs escomptés.

Par ailleurs, l’accompagnement des entrepreneurs est une nécessité pour le développement de l’Afrique et pour son essor à la fois économique et social. A ce titre, les panélistes ont souligné la forte attractivité du secteur par rapport aux jeunes, révélant son caractère stratégique pour accompagner les efforts de lutte contre le chômage.

Cette conférence a aussi été l’occasion d’évoquer les principaux défis que rencontrent les porteurs de projets au niveau de l’accès à la formation, aux infrastructures logistiques et informatiques, ainsi qu’à l’aide en marketing, finance et fiscalité. A cet égard, les intervenants ont soutenu que ces défis, aussi différents qu’ils soient, nécessitent un renforcement des capacités afin de faciliter la création de partenariats stratégiques avec les acteurs du secteur et permettre l’ouverture de l’entreprise culturelle sur de nouveaux marchés.

Dans leurs témoignages, des jeunes entrepreneurs ont relevé que le programme « Afrique Créative » leur a permis de sortir de « la solitude entrepreneuriale », exprimant leurs remerciements aux différentes parties prenantes pour leur engagement.

Afrique Créative est un programme d’incubation et d’accélération des entreprises culturelles et créatives financé par l’Agence française de développement (AFD) et mis en œuvre par Africalia, I&P Conseil, la branche conseil de la société d’investissement Investisseurs & Partenaires (I&P), Zhu Culture et Bayimba Foundation.

La première phase du projet s’est déroulée de 2019 à 2021 et a porté sur la structuration de l’écosystème des ICC en soutenant le développement, le renforcement des capacités et la mise en réseau de neuf entreprises ICC au Burkina Faso, au Maroc, en Ouganda et au Sénégal.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Le DG de l’ISESCO met en exergue le leadership du Maroc pour le renforcement du dialogue des civilisations

Casablanca : Aménagement de deux villages « Live Foot Zone » pour suivre en direct les matches de la Coupe du monde Qatar-2022

Festival International du Film : le cinéma sous les étoiles à la place Jemaa El Fna