Tenue à Agadir de la réunion de planification principale de l’Exercice « African Lion 2023 »

24 janvier 2023 - 12:10

Sur Hautes Instructions de Sa Majesté le Roi, Chef Suprême et Chef d’État-Major Général des Forces Armées Royales, la réunion de planification principale de l’Exercice « African Lion 2023 » s’est tenue, au niveau de l’État-Major de la Zone Sud à Agadir, du 9 au 20 janvier 2023.

Lors de cette réunion, les représentants des Forces Armées Royales (FAR) et des Forces Armées des États-Unis d’Amérique se sont penchés sur les modalités d’exécution des différentes activités prévues dans le cadre de l’édition 2023 de l’exercice « African Lion ». Ils ont également procédé à des reconnaissances et au choix des sites où ces activités pourraient se dérouler, indique lundi un communiqué de l’État-Major Général des FAR.

En plus des formations portant sur plusieurs domaines opérationnels et d’un exercice de planification destiné aux cadres d’États-Majors, des manœuvres interarmes et interarmées sont en effet prévues, notamment terrestres, aéroportées, maritimes, Forces Spéciales, aériennes, action civilo-militaires et de décontamination NRBC (Nucléaire, Radiologique, Biologique et Chimique), selon la même source.

Par ailleurs, les planificateurs américains et marocains ont également arrêté les modalités de déroulement du show musical mixte entre les FAR et la 23ème Fanfare de l’Armée de l’État de l’Utah qui se tiendra en marge des activités opérationnelles de l’exercice « African Lion 23 », poursuit le communiqué, notant que cette prestation s’inscrit dans le cadre des activités commémoratives prévues à l’occasion du 20ème anniversaire de la coopération bilatérale entre les FAR et la Garde Nationale de l’État de l’Utah.

Considéré comme l’un des exercices interalliés les plus importants dans le monde, l’Exercice AL23 se déroulera du 22 mai au 16 juin 2023, dans les régions d’Agadir, Tan Tan, Mehbes, Tiznit, Kénitra, Ben Guérir et Tifnit.

« African Lion » est l’exercice multinational le plus important sur le Continent africain. Son organisation chaque année au Maroc depuis bientôt deux décennies reflète la solidité des relations de coopération entre le Maroc et les États-Unis en tant que partenaire stratégique privilégiés du Royaume.

La participation de plusieurs pays, notamment africains, à ce rendez-vous annuel érige le Maroc en partenaire crédible, ouvert et attaché à ses origines et aux idéaux de la communauté internationale, en particulier la paix, la sécurité et le codéveloppement, conclut le communiqué.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Transfert de Zieych au PSG: La LFP aurait refusé le recours du PSG

EL Mansouri prends la défense de Ouhabi : « Un SG a la légitimité, et le projet du PAM est plus grand que les individus »

Le Maroc accueille à partir ce 1er février la coupe du monde des clubs de la FIFA