Maroc : l’ancien militant Jamal Benomar reprend du service à l’ONU

18 avril 2018 - 06:05

Selon des sources du "jeuneafrique", Jamal Benomar, ancien militant de l'extrême gauche marocaine et conseiller spécial de l'ONU, en retrait depuis 2017, s'est vu confier une nouvelle mission : il sera chargé de renforcer la diplomatie dans la résolution des conflits en Afrique et au Moyen-Orient.

En retrait depuis 2017, Jamal Benomar, conseiller spécial auprès du secrétaire général des Nations unies, s’est vu confier une nouvelle mission. Selon nos sources, ce Maroco-Britannique, qui fut le protégé de Ban Ki-moon, sera chargé de renforcer les mécanismes du dialogue, de la prévention et de la résolution pacifique des conflits en Afrique et au Moyen-Orient. Benomar a déjà travaillé sur les conflits du Yémen, du Burundi et au Sahara, où il a contribué à réinstaller la composante civile de la Minurso en 2016.

À titre personnel, cet ancien prisonnier d’extrême gauche (de 1976 à 1983) a discrètement séjourné au Maroc au cours de l’été 2017 pour s’impliquer dans la crise dans le Rif, dont il est originaire. Il a préconisé l’ouverture d’une enquête du Conseil national des droits de l’homme (CNDH). Il avait, jusque-là, pris ses distances avec Rabat.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Malgré la crise, Bouchareb dépense 500 millions dans une étude pour réorganiser son ministère

Le Roi Mohammed VI préside un Conseil des ministres

Le Roi adresse un discours au parlement à l’occasion de l’ouverture de la 1-ère session de la 5-ème année législative de la 10-ème législature