Sports

Le Complexe Mohammed VI, « un joyau sportif » et « une infrastructure unique en Afrique » (Journal malien)

Le Maroc compte plusieurs infrastructures sportives aux normes internationales, a relevé le journal malien « L’Essor », tout en braquant les projecteurs sur le Complexe Mohammed VI de Football, « une infrastructure unique en Afrique ».

En marge de la Coupe du monde des clubs (Maroc-2023), une centaine de journalistes venus d’une trentaine de pays ont eu l’occasion de constater de près les réalisations du Maroc dans le domaine des infrastructures sportives.

« Au total, le Maroc compte 200 pelouses synthétiques aux normes, une vingtaine de stade avec pelouses naturelles. Parmi ces infrastructures, figurent les stades de Tanger, de Fès, de Rabat, de Casablanca, de Marrakech et d’Agadir… », énumère le journal dans un article de son auteur, Boubacar Thiero.

Il dispose également, ajoute-t-on, des centres régionaux de formation, ainsi que du Complexe Mohammed VI, « une infrastructure unique en Afrique ».

« Le Complexe Mohammed VI est basé dans la ville de Salé, en pleine forêt de Maâmoura. Construit sur un terrain de 29,3 hectares, il est doté d’infrastructures et d’équipements de pointe, conformes aux standards de la FIFA, qui en font l’un des plus importants du monde », indique « L’Essor ».

Et de souligner que le site abrite des résidences pour l’équipe nationale A (66 chambres et 4 suites), pour les équipes nationales U23 (3 blocs d’hébergement d’une capacité de 150 lits), U17 (45 chambres d’une capacité de 80 lits), et pour les gardiens de but (54 chambres d’une capacité globale de 98 lits).

Il comporte aussi quatre terrains de football en gazon naturel, trois terrains en gazon synthétique, un terrain couvert, un terrain hybride, une salle de réathlétisation pouvant accueillir des matches de futsal, une piscine olympique en plein air, deux courts de tennis et un terrain de beach soccer, poursuit le quotidien malien.

« Le Complexe Mohammed VI est une infrastructure très importante pour nous, parce qu’il vient couronner tout un travail de développement qui a été réalisé par la FRMF depuis 2014. Ce centre est doté de plusieurs hôtels pour accueillir toutes les équipes nationales. C’est l’occasion pour nous aujourd’hui de vous montrer que la réussite du football africain ne peut pas être individuelle, elle ne sera que collective », a expliqué un conseiller spécial du président de la FRMF, dont les propos ont été rapportés par le journal malien.

Il a noté que ce centre est systématiquement mis à disposition des équipes nationales africaines qui souhaitent venir effectuer des stages de concentration au Maroc. « Souvent nous avons des équipes africaines qui n’ont pas reçu d’homologation de la CAF pour jouer dans leurs stades, on les reçoit pour jouer. On est toujours très heureux qu’ils viennent s’entraîner dans ce complexe afin de profiter des dernières innovations technologiques », a-t-il rappelé.

« On est aussi très fiers en tant Marocains de la visite du président de la FIFA, Gianni Infantino dans ce complexe ». Le patron de l’instance dirigeante du ballon rond a relevé que cette infrastructure figure dans les top 3 mondial. « C’est un honneur pour nous », conclut-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *