Politique

Abdeljalil appelle propriétaires des fermes et coopératives agricoles à respecter les lois régissant le domaine du transport

Le ministre du Transport et de la Logistique, Mohammed Abdeljalil a appelé, mardi à Rabat, les propriétaires des fermes et des coopératives agricoles à respecter les lois en vigueur dans le domaine du transport afin d’assurer la sécurité de leurs employés, et ce en coordination avec les services régionaux des départements ministériels concernés.

En réponse à une question orale sur les conditions de transport des ouvriers agricoles posée par le Groupe de l’Union marocaine du travail (UMT) à la Chambre des conseillers, M. Abdeljalil a souligné la nécessité de renforcer le contrôle de ces déplacements en les incluant dans les programmes dédiés adoptés par les commissions régionales de la sécurité routière.

Relevant une amélioration substantielle des indicateurs de la sécurité routière durant les derniers mois, le ministre a toutefois regretté la récurrence des accidents liés au « transport collectif », notamment agricole qui est un “transport privé à l’instar de celui des employés des secteurs industriel, commercial et des services”.

Le responsable a, par ailleurs, indiqué que l’arsenal juridique régit ces prestations pour garantir la sécurité et le confort des travailleurs et des citoyens en général, notant que son département demeure disposé à programmer de nouvelles lignes du transport commun, à étendre ou à changer des itinéraires, ou bien à accorder des autorisations exceptionnelles à certains professionnels pour répondre aux besoins en transport au profit des ouvriers agricoles et des agriculteurs.

Répondant à une autre question sur la stratégie du gouvernement pour soutenir les entreprises opérant dans le domaine du transport de marchandises, posée par le Groupe du Rassemblement national des indépendants (RNI) à la Chambre des conseillers, le ministre a précisé que son département a pris une série de mesures en faveur des entreprises du secteur.

Dans ce cadre, il a indiqué que les entreprises du transport routier de marchandises pour compte d’autrui ont été intégrées dans les catégories bénéficiant du soutien exceptionnel des professionnels du secteur du transport routier, notant que quelque 31.000 entreprises exploitant près de 71.000 camions en ont bénéficié à raison de trois milliards de dirhams, soit 60% du montant total.

M. Abdeljalil a, en outre, précisé qu’un montant annuel de 250 millions de dirhams est consacré au programme de renouvellement du parc du transport routier, ajoutant que 1.527 demandes ont été satisfaites et 683 subventions ont été versées, pour un coût d’environ 95 millions de dirhams. Quelque 600 subventions sont en cours de versement, alors que les inscriptions sont ouvertes depuis le 19 avril dernier pour le même programme au titre de l’année 2023, a-t-il dit.

Il a également indiqué que le programme de formation des chauffeurs professionnels se poursuit pour un coût de 100 millions de dirhams au titre de 2022, expliquant que 100.000 personnes en ont été inscrites, alors que 60.000 chauffeurs professionnels en ont bénéficié. En 2023, ce programme profitera à 40.000 personnes, a-t-il dit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *