Société

El Ghalloussi: les rénovations répétées sur certaines sections de l’autoroute sont un « couvert pour le pillage de l’argent public et un mécanisme de la corruption »

Le président de l’Association marocaine de protection de l’argent public, Mohamed El Ghalloussi , a critiqué les rénovations répétées de certaines sections des autoroutes au Maroc, les décrivant comme un « mécanisme de corruption et un couvert pour le pillage de l’argent public ».

El Ghalloussi a exprimé ces opinions lors de sa participation à l’émission de la semaine dernière, « Hiwar fil3omj », animée par le directeur de publication du journal Mohamed Laghrouss, et diffusée tous les vendredis à 18h.

Il a mentionné que les travaux sont en cours sur la section routière entre Casablanca et Berrechid depuis 2016, et qu’après leur achèvement, il est probable que la route sera de nouveau fermée et creusée pour un élargissement.

El Ghalloussi considère que les rénovations répétées et la reprise des travaux sur certaines sections à plusieurs reprises sont un « couvert pour le pillage de l’argent public et un mécanisme de la corruption ».

Il a ajouté, avec regret, que certains tentent de mépriser l’intelligence des Marocains en leur présentant une route sur laquelle des millions de dirhams ont été dépensés, mais qui est en mauvais état et inutilisable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *