Divers

L’ancien médecin militaire Mourad Sghir rend l’âme à Tanger

L’ancien médecin militaire, Mourad Sghir, est décédé jeudi dernier après avoir été retrouvé inconscient dans une rue de la ville de Tanger.

Selon des sources bien informées, Sghir a été découvert il y a quelques jours, dans le coma, sur la route principale de la rotonde « Riad Tetouan ». Il a ensuite été transporté par ambulance de la protection civile aux urgences de l’hôpital Mohammed V.

Les sources ajoutent que le défunt a été admis dans un état critique et placé en unité de soins intensifs à l’hôpital régional Mohammed V, sans que son identité ne soit reconnue.

Sghir est resté plusieurs jours en soins intensifs avant de décéder jeudi dernier. La police scientifique a commencé à prendre ses empreintes digitales pour l’identifier.

Les sources précisent que Sghir était médecin dans les rangs des Forces Armées Royales mais qu’il avait démissionné il y a quelques années et avait déménagé dans un pays européen.

Sghir était connu pour enregistrer des vidéos et les publier sur YouTube, révélant des secrets dangereux et des allégations concernant des personnalités publiques.

En 2022, Sghir a été arrêté dès son entrée au Maroc, par la préfecture de police de Tanger, suite à une plainte d’une personne appartenant à la communauté marocaine en Espagne.

Le procureur a décidé de fermer les frontières à Sghir jusqu’à la fin de l’enquête.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *