Société

« Le ministère de l’Intérieur espagnol critique une ministre de Vox pour ses accusations contre des Marocains concernant des agressions sexuelles

Après avoir accusé les migrants « marocains » en Espagne de commettre une vague d’agressions sexuelles, le ministère de l’Intérieur espagnol a répondu à la lettre de la ministre de la Justice et de l’Intérieur de la ville autonome de Valence, Eliza Nuñez, en lui demandant de « renoncer à la propagande et à la diffusion de mensonges ».

Eliza Nuñez, membre du parti Vox, opposé aux intérêts du Royaume, avait auparavant demandé au ministre espagnol de l’Intérieur, Fernando Grande-Marlaska, de « prendre des mesures efficaces pour lutter contre la vague de criminalité en Espagne et dans la communauté valencienne, suite aux récentes agressions sexuelles collectives commises dans plusieurs régions par des personnes d’origine marocaine », selon ses propos.

Selon l’agence de presse espagnole non officielle, Europa Press, le ministère de l’Intérieur a demandé à la responsable de cesser de diffuser de la propagande et des tromperies et d’agir sérieusement pour faire face au phénomène de la criminalité.

Nuñez a expliqué dans des déclarations aux médias espagnols que le Royaume d’Espagne est en train de se détruire à cause d’une vague de crimes commis, soulignant que ces actes proviennent parfois de cultures étrangères.

Selon l’agence espagnole, Eliza Nuñez « a remis en question les mesures prises par le gouvernement espagnol dans ce domaine« , précisant qu’elle « aurait demandé au ministre de l’Intérieur de prendre les mêmes mesures indépendamment de l’origine des agresseurs, même s’ils étaient espagnols, ajoutant que ce qui doit être condamné et jugé, c’est le crime ».

La porte-parole a accusé le ministère de l’Intérieur et le gouvernement espagnol de « promouvoir une stratégie de multiculturalisme forcé subie directement par les Espagnols, comparant la situation actuelle de l’Espagne à des modèles de sociétés multiculturelles ‘ratées’ comme celles existant dans des pays comme la Belgique, la France ou le Royaume-Uni, ce qui a eu des effets profonds au sein de ces sociétés ».

La conseillère a appelé à la protection de la sécurité de tous les Espagnols ainsi que des personnes arrivant en Espagne par des voies légitimes, avec l’intention de travailler, de s’intégrer et de contribuer au développement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *