Divers

Younes Messkine et Hanane Bakour lancent une nouvelle expérience médiatique nommée « Sawt Al Maghrib » (Voix du Maroc)

Les journalistes Younes Messkine et Hanane Bakour ont lancé dimanche, une nouvelle expérience médiatique nommée « Sawt Al Maghrib » (Voix du Maroc), dans le but de renforcer le paysage médiatique marocain en offrant un contenu médiatique professionnel qui reflète la voix de la société marocaine.

Dans ce contexte, Hanane Bakour, la directrice de publication de « Sawt Al Maghrib », a exprimé sa joie et sa surprise face au soutien et à l’encouragement reçus lors du lancement de cette expérience, considérant que cela « indique que le but et le rêve sont uniques : établir une expérience médiatique qui nous ressemble et nous rend tous fiers ».

Bakour a ajouté que l’équipe de travail « ne prétend pas être parfaite et qu’elle est exceptionnelle », soulignant en même temps que « leur volonté est forte pour établir une expérience très respectable qui honore tout le monde ».

Bakour a également souligné que la nouvelle expérience ne cache pas qu’il existe un véritable recul dans le domaine médiatique, mais qu’il y a une marge sur laquelle tout le monde veut travailler pour l’élargir, et ils ne cachent pas leur joie que cette profession permette encore les voix diverses.

Younes Mskine, directeur de l’information, a déclaré de son côté que « Sawt Al Maghrib » appartient à tous ceux qui étaient présents et à ses partisans, et qu’ils ont trouvé dans la société marocaine, dans leurs familles, leurs proches et amis, ce qui était nécessaire pour lancer cette initiative et atteindre le succès et l’excellence.

Mskine a également mentionné que « Sawt Al Maghrib » cherche à être la voix du public, en particulier celle des marginalisés et des faibles, et de ceux « qui n’ont pas de voix », ajoutant que « le nouveau projet médiatique vise également à offrir une dose d’optimisme et un rayon d’espoir pour la société marocaine ».

Il a considéré que « Sawt Al Maghrib » représente un ajout qualitatif au paysage médiatique marocain, qui connaît une évolution remarquable ces dernières années, affirmant que le nouveau projet médiatique vise à être un acteur dans le renforcement de la liberté de la presse et d’expression au Maroc.

Lors de la cérémonie d’ouverture du nouveau projet médiatique, plusieurs acteurs du domaine médiatique ont salué le lancement de « Sawt Al Maghrib », le qualifiant d’étape importante dans le renforcement du paysage médiatique marocain et la création d’une nouvelle plateforme pour le journalisme professionnel et responsable.

Ils ont considéré que le nouveau projet médiatique représente une opportunité pour les jeunes journalistes marocains d’exprimer leurs idées et leurs problématiques, et de fournir un contenu médiatique à valeur ajoutée pour la société marocaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *