Politique

La course à la direction du « Tracteur » : Ouhbi s’arme des réalisations et de la stabilité de la majorité pour continuer à la tête du PAM

Les militants et militantes du Parti de l’Authenticité et de la Modernité vivent un moment d’attente, après l’annonce de l’ouverture des candidatures pour occuper le poste de Secrétaire Général du parti pour les quatre prochaines années, poste pour lequel des sources dirigeantes au sein du parti penchent pour l’actuel Secrétaire Général, Abdelatif Ouhbi, afin de renouveler leur confiance en lui pour diriger le parti pour un second mandat.

Les sources, qui se sont confiées au journal « Al Omk », estiment que Ouhbi gagnera la confiance des membres du PAM pour diriger le parti dans les quatre années à venir pour plusieurs raisons, dont son rôle marquant dans l’amélioration de l’image du parti dans ses relations avec la société et les partis politiques, et le fait de l’avoir rendu un « parti ordinaire », rompant avec les étiquettes de « parti de l’État » et de « parti de contrôle » qui lui étaient attribuées à ses débuts.

Ce qui plaide en faveur de l’actuel Secrétaire et Ministre de la Justice dans le gouvernement Akhannouch pour continuer pendant quatre autres années à la tête du « Tracteur », selon des dirigeants du PAM, est son rôle majeur dans la restructuration du parti, l’ouverture de branches dans différentes régions du royaume, la récupération de ses propriétés, et la construction d’un siège central conforme à son poids sur la scène politique.

Parmi les considérations évoquées par les dirigeants proches d’Abdelatif Ouahbi, qui, à leur avis, penchent fortement en sa faveur, figurent la bonne performance du parti sous sa direction lors des dernières élections, où il a obtenu la deuxième place avec 87 sièges, et sa participation pour la première fois au gouvernement, son parti obtenant cinq portefeuilles ministériels importants, tels que la Justice, le Logement et l’Urbanisme, la Culture, la Jeunesse et la Communication, l’Enseignement Supérieur, l’Énergie, et la Transition Numérique.

Dans un contexte lié, des sources proches du milieu gouvernemental ont révélé que le Premier Ministre, Aziz Akhannouch, est à l’aise de travailler avec Abdelatif Ouahbi, qui contribue à faciliter et à fluidifier le travail gouvernemental, se présentant comme un solide défenseur de la majorité gouvernementale, de ses réalisations et de ses projets, indiquant qu’un changement à la tête du parti pourrait créer de la confusion au sein de la majorité gouvernementale.

Selon les mêmes sources, sous la direction de Ouahbi, le parti a réalisé des avancées importantes au niveau gouvernemental, notamment dans le secteur de la justice, qui connaît une activité notable dans le domaine législatif, y compris le code pénal, la procédure pénale, la procédure civile, la loi sur la profession d’avocat, et la loi sur les peines alternatives, et l’ouverture de consultations sur la révision du code de la famille, tous des projets étroitement liés à la société.

Dans un contexte similaire, des sources dirigeantes au sein du Parti de l’Authenticité et de la Modernité ont révélé que Fatima Zahra Mansouri, présidente du Conseil national du parti, a confié à des proches qu’elle ne se lancerait pas dans la course à la Secrétaire Générale du parti. Les sources penchent pour un éventuel soutien de Mansouri à la candidature de Mohamed Mehdi Bensaid, s’il se présente pour occuper le poste.

Il convient de noter que le Parti de l’Authenticité et de la Modernité a annoncé hier, jeudi, l’ouverture des candidatures pour la Secrétairerie Générale pour prendre la direction du « tracteur » dans les quatre années à venir, cela avant la tenue du cinquième congrès prévu les 9, 10 et 11 février en cours à Bouznika, indiquant que les candidatures pour la Secrétairerie Générale seront ouvertes à partir du vendredi 2 février 2024 jusqu’à la date du congrès.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *