Politique

Une plainte révèle que le maire de Rabat a dépensé 10 millions de dirhams sans informer les membres du conseil

Un scandale financier a secoué le conseil municipal de Rabat, après la révélation du décaissement d’une somme de 10 millions de dirhams en tant que contribution de la municipalité au fonds spécial pour la gestion des conséquences du séisme, sans la connaissance ni l’approbation du conseil par ses membres.

Une lettre signée par les chefs des groupes au conseil municipal de Rabat, adressée au trésorier régional de Rabat, a révélé que la présidente du conseil, Asma Aglalou, avait dépensé 10 millions de dirhams sans informer le conseil.

La lettre indique que la présidente du conseil a déterminé et dépensé le montant de la contribution sans la présenter au conseil pour délibération et approbation, et qu’elle n’a pas fourni les documents nécessaires requis pour cette opération, y compris la décision du conseil.

La lettre a précisé que la trésorerie régionale, qui est responsable de la surveillance et du paiement des dépenses liées au budget du conseil municipal de Rabat, a effectué cette dépense sans demander à la direction financière de la municipalité les documents nécessaires requis par cette opération, y compris la décision du conseil, ce qui constitue une violation de la procédure de dépense.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *