Économie، Société

Le gouvernement augmente officiellement le prix de la bouteille de gaz de 10 dirhams

Le gouvernement a officiellement annoncé une augmentation de 10 dirhams du prix de la bouteille de gaz de 12 kg, portant ainsi son prix de vente au public à 50 dirhams. Cette décision intervient cinq mois après le début du versement du soutien social direct aux familles pauvres et démunies.

Dans un communiqué, le ministère de l’Économie et des Finances a précisé qu’à partir du 20 mai 2024, le soutien partiel pour les bouteilles de gaz butane sera réduit pour l’année 2024, de 2,5 dirhams pour les bouteilles de 3 kg et de 10 dirhams pour celles de 12 kg.

Le ministère a souligné que la réforme partielle du système de soutien des prix du gaz butane a été mise en place après l’augmentation du pouvoir d’achat de plus de 4 millions de familles marocaines grâce au programme de soutien social direct (3,6 millions de familles bénéficiaires jusqu’à avril dernier), en se basant sur le principe du ciblage efficace des familles éligibles via le registre social unifié.

Cette mesure, ajoute le communiqué, a été renforcée par une série de programmes sociaux, notamment la généralisation de la couverture sanitaire pour 4,2 millions de familles bénéficiaires d’Amo Tadamoun et le programme de soutien au logement pour 330 000 familles sur trois ans. En outre, une augmentation des salaires des fonctionnaires et des travailleurs du secteur public et privé a été annoncée dans le cadre de la session d’avril 2024 du dialogue social.

Le ministère de l’Économie et des Finances a également indiqué que la mise en œuvre de la réforme globale du système de protection sociale se poursuivra, conformément à la loi-cadre n° 09.21 relative à la protection sociale, publiée au Bulletin officiel du 23 mars 2021. Son article 8 stipule que le programme de soutien social direct est financé par la consolidation et la généralisation des divers programmes sociaux.

En outre, le gouvernement a prévu une réforme partielle de la Caisse de compensation, allouant 80 milliards de dirhams d’ici 2026 pour financer divers programmes sociaux et mettre en œuvre les résultats du dialogue social, notamment l’augmentation des salaires des employés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *