Divers

Les élèves ingénieurs de l’École Mohammadia d’Ingénieurs (EMI) dévoilent leur dernier projet révolutionnaire : EPIC

Les élèves ingénieurs de l’École Mohammadia d’Ingénieurs (EMI) passionnés par l’entrepreneuriat social dévoilent fièrement leur dernier projet révolutionnaire : EPIC, annonce un communiqué des étudiants de l’EMI. Cette initiative novatrice exploite la puissance de la cire d’abeille pour offrir des alternatives écologiques aux produits plastiques tout en proposant des solutions d’imperméabilisation inédites, ajoute la même source.

Face à une crise environnementale croissante, le Maroc produit environ 1,5 million de tonnes de plastique chaque année, avec une augmentation de 15 % au cours des cinq dernières années. Parallèlement, la production de cire d’abeille atteint désormais 540 tonnes par an, soit une augmentation spectaculaire de 150 % par rapport aux années précédentes, précise le communiqué.

EPIC se positionne au cœur de cette dynamique en utilisant la cire d’abeille comme base pour une gamme de produits respectueux de l’environnement. Des savons aux pots en passant par les sprays imperméabilisants, cette gamme offre une alternative durable aux plastiques et autres matériaux synthétiques. Les produits d’EPIC tirent parti des propriétés naturellement imperméables et antibactériennes de la cire d’abeille, prolongeant ainsi la durée de vie des tissus et des articles tout en contribuant à la réduction de la pollution, poursuit le communiqué.

Mais EPIC ne se limite pas à la création de produits écologiques. En effet, une plateforme et une application dédiées ont été développées pour rendre ces alternatives accessibles à tous. Cette application propose non seulement une variété de produits finis, mais également une gamme spéciale destinée aux personnes en difficulté.
Plus qu’un projet environnemental, Cette initiative souligne l’importance de l’engagement social, offrant des opportunités qui vont au-delà de la simple consommation. L’utilisation de ressources locales telles que la cire d’abeille contribue à la réduction de la pauvreté et à la promotion de pratiques durables, offrant ainsi un avenir plus prometteur pour les générations à venir, explique la même source.

À travers EPIC, les élèves ingénieurs de l’École Mohammadia d’Ingénieurs démontrent une fois de plus leur engagement envers l’innovation sociale et environnementale. Ce projet incarne une vision de durabilité et de responsabilité, en offrant des solutions pratiques et écologiques qui peuvent transformer notre manière de consommer et de produire, conclut le commuiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *