Économie، Politique

Aïd al-Adha : le gouvernement annonce l’importation de 200 000 têtes de moutons

Mohammed Sadiki, ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, a révélé que le cheptel national de moutons a atteint 20,3 millions de têtes le mois dernier, soit une baisse de 2 % par rapport à l’année précédente. Le cheptel caprin, quant à lui, s’élève à 5,4 millions de têtes, enregistrant une diminution de 4 % par rapport à l’année dernière. À ce jour, le volume des importations a atteint 220 000 têtes, avec pour objectif d’atteindre 600 000 têtes d’ici juin prochain.

Selon les données présentées par le ministre lors de sa réponse aux questions des députés lors de la séance des questions orales ce lundi, la demande en moutons pour l’Aïd al-Adha est estimée à environ 6 millions de têtes, dont 5,4 millions de moutons (81 % d’agneaux et 19 % de brebis) et 600 000 chèvres.

Sadiki a souligné que l’Aïd al-Adha est un rendez-vous annuel important pour le pays et pour les éleveurs de bétail, générant plus de 14 milliards de dirhams pour le monde rural à cette occasion. En préparation pour cet événement, le gouvernement a commencé en novembre dernier à mettre en œuvre un programme de préparation pour cette fête.

Ce programme, selon le ministre, comprend plusieurs mesures, notamment l’enregistrement des unités d’élevage et d’engraissement des moutons et des chèvres destinés à l’Aïd, une évaluation précise des prévisions d’offre, en coordination avec les professionnels, estimant l’offre à 7,8 millions de têtes, dont 6,8 millions de moutons et 1 million de chèvres, tandis que la demande est estimée à environ 6 millions de têtes. À ce jour, 4,8 millions de têtes de moutons et de chèvres destinées aux sacrifices ont été identifiées.

En ce qui concerne le suivi et la surveillance sanitaire pour protéger le cheptel contre les maladies infectieuses, le ministre a affirmé que l’état de santé du cheptel national est bon. Il a mentionné la réalisation de 2015 opérations de surveillance des aliments et des médicaments vétérinaires utilisés, aboutissant à l’enregistrement de trois procès-verbaux pour vente illégale de médicaments vétérinaires à El Jadida, Khémisset et Marrakech, et un procès-verbal pour la saisie de 13 tonnes d’aliments pour animaux non conformes à Béni Mellal. La surveillance se poursuivra jusqu’au jour de l’Aïd.

Sur le plan logistique, le ministre a indiqué que 34 marchés temporaires pour les moutons de l’Aïd ont été créés et équipés à travers le pays pour renforcer les marchés existants, en coordination avec le ministère de l’Intérieur, les autorités locales et les collectivités territoriales.

Le ministre a également mentionné l’ouverture temporaire des importations en raison de la persistance de la sécheresse. Le gouvernement a ainsi décidé d’ouvrir exceptionnellement et temporairement les importations pour augmenter l’offre et contribuer à la préservation du cheptel national et à la stabilité des prix. Cela comprend l’exonération des droits de douane et de la TVA sur l’importation de moutons, ainsi qu’une subvention de 500 dirhams par tête importée pour l’Aïd, valable du 15 mars au 15 juin.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *