Société

Le gouvernement annonce une augmentation de 1400 dirhams des salaires pour les administrateurs à partir de juillet

La ministre de la Transition numérique et de la Réforme de l’administration, Ghita Mezzour, a révélé que la catégorie des administrateurs bénéficiera d’une augmentation financière de 1400 dirhams par mois à partir de juillet prochain, à l’instar des autres employés du secteur public, dans le cadre des augmentations générales décidées par le gouvernement.

Elle a annoncé cela hier, mardi, lors de la séance de questions orales au Conseil des conseillers. Elle a précisé que, dans le cadre de l’accord du 29 avril 2024, qui inclut des augmentations significatives des salaires des fonctionnaires, y compris les administrateurs, une augmentation générale des salaires a été effectuée pour un montant net de 1000 dirhams, répartie en deux tranches, la première à partir de juillet 2024, et la seconde à partir de juillet 2025.

De plus, a-t-elle ajouté, un accord a également été conclu pour revoir l’impôt sur le revenu, ce qui entraînera une augmentation de salaire de 400 dirhams par mois à partir de janvier 2025, ce qui signifie que les employés, y compris les administrateurs, bénéficieront d’une augmentation totale de 1400 dirhams.

Dans le cadre de la mise en œuvre de cet accord, Mezzour a indiqué que le ministère de la Transition numérique et de la Réforme de l’administration avait préparé plus de 30 projets de textes législatifs, qui ont été soumis pour approbation dans les meilleurs délais, y compris les projets de textes concernant les administrateurs.

La ministre a souligné que son ministère était pleinement conscient de la situation des administrateurs au Maroc, mettant en évidence leur rôle crucial dans l’administration marocaine, que ce soit en termes de supervision, de gestion, d’expertise, de consultation, de contrôle, ainsi que dans la préparation, la mise en œuvre et l’évaluation des politiques publiques.

Elle a ajouté que le gouvernement aborde les demandes des administrateurs dans les administrations publiques avec « sérieux et responsabilité, selon une approche basée sur la progressivité et l’accumulation », notant que nombre de ces demandes sont communes à d’autres catégories de fonctionnaires dans les administrations publiques.

Mezzour a réaffirmé que l’accord d’avril 2024 prévoyait de continuer à examiner les dossiers des administrateurs, affirmant que le gouvernement était ouvert à trouver des formules et des réponses appropriées pour discuter des demandes des administrateurs, dans le cadre du dialogue social, considéré comme l’espace idéal pour traiter toutes les demandes et travailler à trouver des solutions possibles aux dossiers soumis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *