Société

Par décision gouvernementale : les numéros inconnus au Maroc disparaîtront après 3 mois

La ministre de la Transition numérique et de la Réforme de l’administration, Ghita Mezour, a donné trois mois aux entreprises de télécommunications au Maroc pour mettre à jour leur base de données des abonnés de téléphonie mobile, avant de procéder à la désactivation des numéros non enregistrés après cette période, dans le but d’inclure toutes les informations nécessaires pour identifier les propriétaires des abonnements.

La ministre, lors d’une session à la Chambre des représentants, a affirmé que si les entreprises de télécommunications ne se conforment pas à cette mesure dans le délai imparti, l’opérateur sera obligé d’annuler et de désactiver la carte SIM concernée.

Mezour a également souligné l’importance de la mise à jour et de la documentation de la base de données des abonnés, en entrant des informations telles que le nom complet, le numéro de carte d’identité, et la date de souscription pour chaque numéro d’abonné.

La ministre a insisté sur le fait que la responsabilité complète de l’identification des clients des entreprises de télécommunications incombe à ces entreprises, que la carte ou la puce soit fournie par différents distributeurs ou vendeurs commerciaux.

La porte-parole a également mentionné que toute personne physique ou morale a le droit, sur demande, de bénéficier des services des opérateurs de réseaux publics de communications, conformément aux dispositions de l’article 23 de la loi modifiée 24.96 relative à la poste et aux communications.

Cette mesure s’inscrit dans le cadre des efforts gouvernementaux continus pour renforcer la sécurité numérique au Maroc, lutter contre la cybercriminalité et protéger les données personnelles des citoyens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *