Il n'y a pas d'épidémie de méningite à Zagora selon le ministère de la Santé

15 août 2018 - 05:05

“La situation épidémiologique de la méningite à Zagora est tout à fait normale”. Dans un communiqué publié mercredi 14 août, le ministère de la Santé tient à rassurer les citoyens. Dans ce dernier, le département de Anas Doukkali remet en question des informations relayées par certains supports médiatiques annonçant “une grave épidémie de méningite” ayant causé “la mort de 3 enfants”.

Le ministère veut désamorcer la crise de panique que pourrait susciter ce genre d’information en précisant que le nombre de cas de méningite à Zagora s’est limité à 6 l’an dernier et à 7 jusqu’au lundi 13 août. “6 de ces cas sont presque guéris et leur état de santé est très bon, tandis qu’un enfant de 2 ans en provenance de la commune de Nakkoub a perdu la vie”, affirme le ministère dans ce communiqué soulignant qu’il n’y a pas à “s’inquiéter” d’une situation “qui ne ne reflète pas d’exception par rapport à la réalité de cette maladie au plan national et international”.

Le département de la santé publique affirme, par ailleurs, disposer d’un programme de veille épidémiologique et de lutte contre la méningite. Ce qui lui permet, ajoute la même source, de suivre l’état des lieux et “de prendre les mesures nécessaires à la prise en charge des cas enregistrés et de maîtriser la maladie”. Comment? Le ministère précise que son action porte sur le vaccin contre la méningite, la sensibilisation, le suivi épidémiologique…

Rassurant, le ministère l’est aussi en soulignant que sa délégation régionale Draa-Tafilalet “maîtrise la situation médicale” et qu’elle a mis à la disposition des services de santé et d’analyse les moyens nécessaires, notamment les vaccins et les médicaments.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Laisser un commentaire

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Découvrez aussi

Meknès : Interpellation de 12 subsahariens pour implication présumée dans une affaire de coups et blessures ayant entraîné la mort (vidéo)

L’ONCF renforce l’offre des TNR et les mesures sanitaires à partir du 1er juin

Covid-19: mise en place d’un protocole pour la gestion du risque de contamination dans les lieux de travail