Yatim: Le gouvernement œuvre pour le renforcement du cadre juridique dédié à la protection de l'enfance

19 novembre 2018 - 09:21

Le gouvernement œuvre, dans le cadre de la mise en œuvre du plan d'action relatif à la politique publique intégrée en matière de protection de l'enfance pour la période 2016-2020, pour la réalisation de cinq objectifs stratégiques, basés sur le renforcement du cadre juridique dédié à la protection de l'enfance, a indiqué, lundi à Rabat, le ministre de l'Emploi et de l'Insertion professionnelle, Mohamed Yatim.

En réponse à une question orale sur la "lutte contre le travail des enfants", présentée par le groupe Authenticité et Modernité à la Chambre des représentants, M. Yatim a affirmé que le gouvernement s'est également penché sur la mise en place d'un dispositif intégré de protection de l'enfance et de normes de services et de pratiques, en plus de la promotion du rayonnement des valeurs sociales de protection de l'enfance et du déploiement d'un dispositif d'information développé, destiné au suivi, à l'évaluation et au contrôle.

Dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie du ministère en matière de lutte contre le travail des enfants, M. Yatim a relevé que le gouvernement a promulgué la loi n 19.12 définissant les conditions d’emploi des travailleurs domestiques, qui interdit l'emploi d'enfants de moins de 18 ans, en plus des décrets y afférents.

Il a, dans le même sens, mis en exergue le projet de loi n° 26-13 définissant la relation employeurs-employés et les conditions de travail et d'emploi dans les secteurs à caractère purement traditionnel, qui est en cours d'approbation.

Le ministre a également noté que son département œuvre de concert avec la société civile, en allouant des enveloppes budgétaires aux associations chargées de la réintégration des enfants travailleurs dans les centres d'éducation formelle ou de formation professionnelle et de la lutte contre l'emploi d'enfants à un âge précoce et la déperdition scolaire.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Malgré la crise, Bouchareb dépense 500 millions dans une étude pour réorganiser son ministère

Le Roi Mohammed VI préside un Conseil des ministres

Le Roi adresse un discours au parlement à l’occasion de l’ouverture de la 1-ère session de la 5-ème année législative de la 10-ème législature