Chine : les musulmans traités comme des esclaves – Al3omk

Chine : les musulmans traités comme des esclaves

arton25422.jpg

La Chine continue sa politique de « sinisation des religions », et semble convaincue que les musulmans représentent un vrai danger pour la culture locale. Les histoires des musulmans de Chine en disent long sur l’enfer des camps de concentration mis en place par les autorités.

Dans un but de minimiser l’impact idéologique des religions sur la société, les autorités chinoises leur mènent une guerre sans merci depuis 2015, essayant ainsi d’absorber les menaces de radicalisation et d’extrémisme dans le pays. Les mosquées sont détruites et les rassemblements interdits sauf s’ils sont organisés par des associations étatiques.

Confinés dans des camps de détention que Pékin qualifie de « Centres de formation professionnelle », les musulmans y mènent une vie proche de l’esclavage, entre des camps aux conditions de vie très précaires et des usines où des travaux forcés leur sont assignés. Un dispositif mis en place par Pékin afin de « rééduquer » la minorité musulmane.

Plusieurs organisations de défense des droits de l’homme ont vivement dénoncé les conditions de détention esclavagistes et draconiennes et surtout l’exploitation des minorités musulmanes par des usines sans aucun respect des normes de travail. Des salaires inférieurs au minimum légal et une main-d’oeuvre asservie.

Même si les autorités chinoises démentent l’existence de lien entre les camps de concentration et les usines, et rejettent les allégations sur le travail forcé, plusieurs organisations internationales affirment que ce lien existe bel et bien, ce qui a poussé des entreprises internationales à mettre fin à toute collaboration avec les usines impliquées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

scroll to top