(Vidéo) Eurovision 2019: les Islandais affichent leur soutien à la Palestine

20 mai 2019 - 03:05

Les membres du groupe Hatari ont profité d’un court moment où ils étaient filmés pendant le décompte des points du concours organisé à Tel-Aviv pour brandir des écharpes palestiniennes.

Aucun pays participant à l’Eurovision n’a boycotté le concours mais l’un d’eux s’est démarqué lors de la finale organisée samedi 18 mai à Tel Aviv : l’Islande, représenté cette année par le groupe de death metal Hatari. Avec sa chanson atypique « Hatrid mun sigra » (en français, La haine triomphera), le trio aux costumes type SM (sado-masochistes) a surpris en obtenant la 10e place quand Bilal Hassani, représentant de la France avec son titre « Roi », ne s’est classé qu’en 14e position.

Son fait d’arme : avoir osé brandir, en plein direct, des écharpes aux couleurs du drapeau palestinien en signe de soutien à la cause palestinienne, au moment de l’énoncé du nombre de points que le public leur a attribué, provoquant des huées du public.

Le moment a été bref mais suffisant pour marquer les esprits, d’autant que le règlement de l’Eurovision interdit aux participants de mener toute action politique ou considérée comme telle.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Covid-19: les Etats-Unis atteignent le cap de 200.000 décès

Covid-19: Un test israélien avec des résultats en 1 seconde et une précision de 95%

Le président malien annonce sa démission